samedi, décembre 10, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLa Résistance iranienne démasque les documents classifiés du système judiciaire du régime...

La Résistance iranienne démasque les documents classifiés du système judiciaire du régime -numéro 6

La Résistance iranienne démasque les documents classifiés du système judiciaire du régime -numéro 6
Liste des noms de 12 millions de prisonniers du régime des mollahs du 20 juin 1981 au 6 mai 2022

La liste comprend 579015 femmes détenues. 8762 prisonniers ont été accusés d’avoir insulté le Velayat-e faqih (Ali Khamenei le guide suprême du régime), d’avoir participé à des émeutes, et d’avoir incendié et détruit des banderoles et des panneaux d’affichage des responsables et organes du régime depuis décembre 2017.

• La liste n’inclut pas la liste des prisonniers politiques emprisonnés dans les années 1980, détenus par le CGRI, le Ministère de Renseignements et de la Sécurité (MOIS) et les procureurs du régime. Néanmoins, dans la liste, 2225 personnes ont été emprisonnées pour des activités en relation avec ou pour appartenance à l’OMPI, dont plus de 400 ont été arrêtées en novembre 2019 (soulèvement).

• Selon un « rapport confidentiel et classifié », daté d’août 2015, et « préparé pour le cabinet d’Hassan Rohani», « environ 600000 personnes sont emprisonnées chaque année », et « 2,4 millions de familles sont confrontées à des problèmes et à de nombreux problèmes », en conséquence.

• Le dernier tableau chiffré de 325 prisons et centres de détention de l’Organisation pénitentiaire du régime dans 31 provinces.

Document n° 1 (l’Organisation pénitentiaire) :
Statistiques annuelles de plus de 12 millions de personnes entrant dans les prisons du régime (1981).

La Résistance iranienne démasque les documents classifiés du système judiciaire du régime -numéro 6

La Résistance iranienne démasque les documents classifiés du système judiciaire du régime -numéro 6

La Résistance iranienne démasque les documents classifiés du système judiciaire du régime -numéro 6

La Résistance iranienne démasque les documents classifiés du système judiciaire du régime -numéro 6

Document n° 2 : Le registre des noms et coordonnées de 12,103,100 prisonniers enregistrés dans l’Organisation des prisons du régime des mollahs, dont 12,000,380 ont été arrêtés et emprisonnés entre le 20 juin 1981 et le 6 mai 2022. La liste est incomplète pour divers raisons politiques, sécuritaires ou administratives. De plus, les erreurs et les fautes d’orthographe sont liées aux auteurs du document, et les noms répétés indiquent de re-arrestations. Chaque prison est marquée d’un code et de dates AD.

La Résistance iranienne démasque les documents classifiés du système judiciaire du régime -numéro 6

La Résistance iranienne démasque les documents classifiés du système judiciaire du régime -numéro 6

Document n° 4 : Les noms et coordonnées de 2225 personnes qui ont été emprisonnées pour des activités concernant ou pour leur appartenance à l’OMPI, dont plus de 400 ont été arrêtées en novembre 2019 (soulèvement).

Document No. 4: The names and details of 2,225 people who have been imprisoned for activities concerning or membership in the Mujahedin-e Khalq (MEK/PMOI), of whom more than 400 were arrested in November 2019 (uprising).Document No. 4: The names and details of 2,225 people who have been imprisoned for activities concerning or membership in the Mujahedin-e Khalq (MEK/PMOI), of whom more than 400 were arrested in November 2019 (uprising).

Document n°5 : Selon un « rapport confidentiel et classifié », daté d’août 2015, « préparé pour le cabinet » de Hassan Rouhani, « environ 600000 personnes sont emprisonnées chaque année » et « 2,4 millions de familles sont confrontées à des enjeux et de nombreux problèmes  » par conséquent.

Document n°5 : Selon un « rapport confidentiel et classifié », daté d'août 2015, « préparé pour le cabinet » de Hassan Rouhani, « environ 600000 personnes sont emprisonnées chaque année » et « 2,4 millions de familles sont confrontées à des enjeux et de nombreux problèmes " par conséquent.

Document n°5 : Selon un « rapport confidentiel et classifié », daté d'août 2015, « préparé pour le cabinet » de Hassan Rouhani, « environ 600000 personnes sont emprisonnées chaque année » et « 2,4 millions de familles sont confrontées à des enjeux et de nombreux problèmes " par conséquent.

Document n° 6 : Le dernier tableau codifié du système judiciaire du régime des mollahs comprend 325 prisons, centres de détention, camps et soi-disant pénitenciers, sans compter plus de 300 centres de détention contrôlés par la Force de sécurité de l’État et le MOIS.

Il convient également de noter que selon la déclaration publiée par le Comité de sécurité et de lutte contre le terrorisme du CNRI, ° 4, le 15 mai 2022, l’Organisation des prisons comptait 267 prisons jusqu’en juillet 2020, ce qui est passé à 325 prisons maintenant, sur la base du dernier document.

Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI)
Commission de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme
Le 23 mai 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe