mercredi, avril 17, 2024
AccueilPublicationsPublications: Rapports spéciauxLe mouvement révolutionnaire en Iran - Analyse

Le mouvement révolutionnaire en Iran – Analyse

Le mouvement révolutionnaire en Iran - Analyse

Anniversaire du soulèvement en Iran : les perspectives de la révolution démocratique

On célébrera bientôt le premier anniversaire du soulèvement déclenché le 16 septembre 2022 en Iran. Pour faire le point sur la situation sociale, l’alternative et les perspectives de changement en Iran, nous avons interrogé Aladdin Touran, membre de la commission des Affaires étrangères du CNRI.

Question 1 : Quel est la situation du mouvement un an après le déclenchement du soulèvement en Iran ?

Il y a eu onze soulèvements populaires depuis l’hiver 2017 en Iran. Mais le soulèvement déclenché en septembre 2022 a vu la flamme de la colère embraser tout un pays et marquer un véritable tournant dans l’histoire des confrontations entre le régime théocratique et le peuple iranien.

Tant par l’étendue et la détermination des manifestations, que par la radicalité des slogans et des méthodes du mouvement révolutionnaire, les Iraniens ont montré qu’ils sont décidés plus que jamais à assumer les objectifs qu’ils se sont fixés : le renversement du régime dans sa totalité.

Lire la suite

—- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- — —- —-

La détermination du peuple iranien pour conquérir sa liberté reste intacte

Par Afchine Alavi, CNRI

Certains cercles d’intérêt remettant en doute les chances du mouvement en arguant qu’il n’y a pas d’organisation pour remplacer le régime d’Ali Khamenei. Selon eux le mouvement n’est pas en mesure de fédérer l’opposition au régime en vue de son renversement et par conséquent il y aurait lieu de douter sur les chances d’une victoire.

Un argument servant parfois à justifier l’inaction des gouvernements occidentaux qui hésitent à rompre les ponts avec la théocratie et reconnaître le droit du peuple iranien à une résistance légitime face à la violence du régime. Une inaction qui est dû aussi au fait que certains diplomates étrangers ne saisissent pas réellement ce qui se passe en profondeur en Iran, longtemps influencés par un cercle restreint de spécialistes qui observent la société iranienne du prisme des factions du pouvoir iranien avec qui ils ont parfois tissé des liens fraternels. La fréquentation de certains journalistes aussi se limitant aux milieux super branchés à Téhéran mais déconnectés du quotidien de l’Iranien ordinaire et ses revendications. Conséquence : les chancelleries sont déboussolées face à ce qui se passe aujourd’hui en Iran.

Lire la suite

—- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- —- — —- —-

Au centième jour du déclenchement du mouvement révolutionnaire en Iran

Au centième jour du déclenchement du mouvement révolutionnaire en Iran qui vise la fin de la dictature religieuse, afin de faire le bilan de cette période plein de luttes et d’enseignements, marquant un tournant dans le processus de changement de régime en Iran, nous avons interrogé Afchine Alavi, membre de la commission des affaires étrangères du CNRI, qui a accepté de nous faire part de son analyse sur la situation dans le pays.

Voilà cent jour que le soulèvement en Iran a commencé, ce mouvement va-t-il prendre de l’ampleur ou s’éteindre ?

Depuis décembre 2017 plusieurs soulèvements ont éclaté en Iran, en janvier 2018, novembre 2019, janvier 2020, puis nous avons eu des protestations de diverses couches de la société. Avec une baisse pendant la pandémie, largement exploitée par le pouvoir pour reprendre le contrôle de la société, le mouvement de révolte a repris depuis fin septembre 2022 avec une intensité inédite. Jamais un mouvement de protestation de cette ampleur n’avait vu le jour depuis l’instauration de la dictature religieuse en Iran. Depuis, il ne s’est pas passé un jour sans que la fronde n’éclate quelque part dans le pays. Une épopée révolutionnaire dont on peut tirer trois leçons :

Lire la suite