samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeLa Résistance iranienne condamne fermement l'attaque menée contre Salman Rushdie

La Résistance iranienne condamne fermement l’attaque menée contre Salman Rushdie

La Résistance iranienne condamne fermement l'attaque menée contre Salman RushdieLa Résistance iranienne condamne fermement l’attaque menée contre Salman Rushdie à New York selon la fatwa de Khomeiny et Khamenei

La Résistance iranienne condamne fermement l’attaque menée contre Salman Rushdie à New York selon la fatwa lancée par Khomeiny en 1989. Khamenei et d’autres dirigeants du régime des mollahs n’ont cessé de souligner la nécessité d’appliquer cette fatwa anti-islamique au cours des 34 dernières années.

Khamenei avait déclaré le 14 février 1993 : « l’imam a tiré une flèche vers cet homme qui est un menteur et un haineux. Cette flèche a quitté l’arc et la visée est précise, tôt ou tard cette flèche atteindra sa cible. Il est certain que cette sentence doit être appliquée et elle le sera. » Le 22 octobre 2015, à la question : « La fatwa de mort de Salman Rushdie, l’apostat et le menteur, est-elle valide ou non ? Quel est le rôle des musulmans dans cette situation ? » il avait répondu : « la décision est la même que ce qu’a dit l’imam Khomeiny (que Dieu le bénisse et lui accorde la paix)». (Agence de presse Mizan).

Le 28 septembre 1988, Mahmoud Mohammadi, porte-parole du ministère des Affaires étrangères de Khatami et futur ambassadeur de ce régime en Angleterre, avait déclaré : « l’irrévocabilité de la décision de l’imam (concernant Salman Rushdie) est un fait. » Le 1 octobre de la même année, l’Organisation de la propagande islamique, l’un des principaux organes d’exportation du terrorisme et de l’intégrisme du régime, a annoncé : « cette fatwa et ce décret historiques ont été émis comme position du gouvernement et c’est donc un décret gouvernemental » et tant que le régime des mollahs « sera en place en Iran, la fatwa sera à appliquer ».

Hassan Saneï, représentant de Khamenei et chef de la Fondation du 15 Khordad, a augmenté le montant de la récompense pour l’exécution de Salman Rushdie de 500 000 dollars supplémentaires la faisant passer à 3 300 000 dollars » (agence Isna, 16 septembre 2013).

Le 14 février 2014, le mollah Ahmad Khatami, membre de l’Assemblée des Experts du régime et proche de Khamenei, a qualifié la fatwa de mort contre Rushdie de « fatwa historique » lors de la prière du vendredi à Téhéran et a déclaré : « Cette fatwa a gardé sa fraîcheur parmi les musulmans, et les musulmans pieux cherchent une opportunité pour appliquer l’ordre de l’imam. »

Le 31 décembre 2020, Qaani, le chef de la Force Qods, a déclaré au parlement du régime que les agents américains devraient « apprendre la façon de vivre en clandestinité de Salman Rushdie, parce que la République islamique vengera Soleimani » (Hamshahri, 31 décembre 2020). Par la suite, dans un tweet, il a menacé le président, le secrétaire à la Défense et le secrétaire d’Etat américains de représailles et leur a conseillé « d’apprendre à vivre dans la clandestinité comme Salman Rushdie » (télévision officielle, 1 janvier 2021).

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 12 aout 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe