vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsSix exécutions à Qom, Arak et Saveh en Iran

Six exécutions à Qom, Arak et Saveh en Iran

Six exécutions à Qom, Arak et Saveh en Iran

Redoutant la colère populaire, les mollahs ne laissent pas de répit à la machine de la répression

Le régime des mollahs n’est pas en mesure d’arrêter la machine à exécuter et à tuer même pendant le mois religieux de deuil de Moharram et la célébration de l’Achoura.

Le mercredi 10 août (12 Moharram), un prisonnier nommé Mohammad Hossein Alizadeh a été pendu à la prison de Qom après six ans de détention et un autre condamné nommé Mehdi Nourkarmi a été pendu à la prison d’Arak. Le 6 août, un prisonnier nommé Ali Ghareh-Lor a été pendu à la prison de Qom, le 5 août, deux prisonniers nommés Milad Badrkhani et Hossein Baqerpour ont été pendus à la prison de Saveh, et le 1 août, un autre prisonnier nommé Mojtaba Ramine a été pendu dans la même prison. Ainsi, le nombre d’exécutions sous la présidence de Raïssi en 21 jours est d’au moins 39.

La Résistance iranienne appelle les Nations Unies et tous les défenseurs des droits humains, ainsi que l’Union européenne et ses États membres, à condamner ces exécutions criminelles et à prendre des mesures immédiates pour sauver la vie de milliers de condamnés à mort en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 12 août 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe