mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsStéphane Lherbier appelle à libérer Donald Klein

Stéphane Lherbier appelle à libérer Donald Klein

NOUVELOBS.COM – Le Français, détenu en Iran depuis novembre 2005 et libéré dimanche, appelle à la libération de l’Allemand arrêté avec lui.
 
Le Français Stéphane Lherbier, détenu en Iran depuis novembre 2005, s’est dit "surpris mais content" d’avoir été libéré et a espéré que l’Allemand Donald Klein, interpellé avec lui pour avoir pénétré dans les eaux territoriales iraniennes lors d’une promenade en mer, soit rapidement relâché.

"J’ai appris par les haut-parleurs de la prison que j’étais libre. Je n’y croyais pas mais le chef de la prison est venu me l’annoncer. Je suis très content, je ne m’attendais pas à cette libération", a-t-il déclaré dans les locaux de l’ambassade de France à Téhéran.

"Je me disais que je devais aller jusqu’au bout, jusque au 29 mai", date prévue pour sa libération, a déclaré Stéphane Lherbier. Il a exprimé sa déception pour son ami allemand toujours détenu :

"Je suis très déçu que Donald Klein ne soit pas libéré. Lui-même n’a pas compris cela, et il est démoralisé". "J’espère que les autorités iraniennes feront un geste. Il est innocent, c’est un simple touriste", a encore expliqué Stéphane Lherbier.

"16 détenus dans chaque grande cellule"

"C’était d’autant plus dur pour M. Klein de me voir quitter la prison que c’est moi qui l’ai emmené près de l’île d’Abou moussa, où nous avons été arrêtés", a-t-il ajouté.

"Nous étions avec M. Klein détenus dans la section des délits économiques. Il n’y avait pas de condamnés pour drogue ou crimes de sang. Nous étions 200 à 300 personnes dans cette section et 16 détenus dans chaque grande cellule", a-t-il expliqué à propos de ses conditions de détention à la prison d’Evine.

Interrogé sur ses projets, il a précisé qu’il allait retrouver "demain" sa famille à Dubaï et qu’il se rendrait "dans une dizaine de jours" en France.

Stéphane Lherbier a retrouvé la liberté après avoir bénéficié d’une mesure de grâce de la part du Guide suprême iranien, Ali Khamenei, selon le chef de la diplomatie française Philippe Douste-Blazy.

Interpellés dans le Golfe lors d’une partie de pêche le 29 novembre 2005, Stéphane Lherbier et Donald Klein avaient été condamnés à 18 mois de prison pour entrée illégale dans les eaux territoriales iraniennes.

Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères allemand a demandé que Donald Klein soit prochainement libéré.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe