lundi, novembre 28, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialUne nette montée des protestation en Iran le mois dernier

Une nette montée des protestation en Iran le mois dernier

CNRI – Au cours du mois de Bahman iranien (21 janvier-20 février), l’Iran a été le théâtre de  380 mouvements de protestation contre le régime religieux et sa politique de répression.

Il faut dire que ce mois de Bahman a connu, selon les chiffres officiels du régime iranien, 7 exécutions publiques et 17 pendaisons en prison, et 44 condamnations à mort. Des centaines de personnes ont été arrêtées pour des raisons politiques ou de sécurité et 400.000 personnes ont été incarcérées pour des raisons diverses.

Cependant la population excédée n’a pas renoncé à exprimer sa contestation par des grèves, des sit-in ou des manifestations contre l’étau de la répression et de la crise économique qui l’enserre.

Les protestations de ce mois iranien marquent une augmentation de 200% par rapport au mois passé où 190 mouvements avaient été recensés. Par conséquent on peut avancer une moyenne de 13 protestations par jour dans le pays.

Les protestations ouvrières ont doublé par rapport aux mois de Azar (22 novembre-21 décembre) et Dey (22 décembre – 21 janvier) de cette année (l’année iranienne commençant le 21 mars avec l’arrivée du printemps).

Les chiffres montrent également que ce sont les étudiants qui ont été une fois de plus le foyer de la contestation.

On a enfin relevé 40 affrontements avec les forces de sécurité.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe