jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireRice, à Paris, évoque le nucléaire iranien

Rice, à Paris, évoque le nucléaire iranien

Rice, à Paris, évoque le nucléaire iranien Nouvelobs.com  – La secrétaire d’Etat US a été reçue jeudi soir à l’Elysée, au lendemain de l’ultimatum du Conseil de sécurité.
  
La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a été reçue, jeudi 30 mars, pendant une heure et demie à l’Elysée par le président français Jacques Chirac, pour un entretien consacré notamment au dossier du nucléaire iranien.

"Le président de la République a exprimé la grande préoccupation que nous inspire la situation", selon son porte-parole Jérôme Bonnafont. "Il a dit la satisfaction de la France après l’adoption d’une déclaration présidentielle du Conseil de sécurité des Nations unies qui marque l’unité de vue de la communauté internationale et qui demande unanimement à l’Iran de respecter ses obligations en terme de non prolifération".

Selon Jérôme Bonnafont, Jacques Chirac "a réitéré la volonté de la France que l’Iran entende ce message et s’y conforme". Condoleezza Rice a quitté le palais sans faire de commentaires.

Elle était jeudi matin à Berlin, où elle a participé à une réunion des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (Etats-Unis, Russie, Grande-Bretagne, France, Chine) et de l’Allemagne sur les moyens de presser l’Iran d’arrêter ses activités d’enrichissement d’uranium, alors que Téhéran affirme poursuivre un objectif pacifique. 

Mme Rice était attendue dans la soirée en Grande-Bretagne.

30 jours

Le Conseil de sécurité de l’ONU a donné 30 jours à l’Iran pour suspendre ses activités d’enrichissement. Des sanctions économiques pourraient à terme être imposées à Téhéran, bien que la Russie et la Chine y soient pour l’instant opposées.

Téhéran est préparé à d’éventuelles sanctions sur son programme nucléaire, même si son gouvernement juge cette hypothèse hautement improbable, a rétorqué jeudi le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki.

Condoleezza Rice et Jacques Chirac ont également évoqué jeudi le dossier syro-libanais, le président français jugeant "très positifs les premiers résultats du dialogue national" selon son porte-parole. Le président français "a rappelé la volonté de la France de continuer à travailler avec l’ensemble de la communauté internationale à l’application des résolutions" de l’ONU.

Proche-Orient

La secrétaire d’Etat américaine et le président français ont aussi évoqué le dossier israélo-palestinien après l’investiture du nouveau gouvernement palestinien formé par le Hamas et les élections israéliennes cette semaine.

Jacques Chirac "a rappelé les conditions que met l’Europe à un dialogue et à la poursuite d’une coopération avec le gouvernement palestinien, à savoir la reconnaissance d’Israël, la renonciation à la violence et la reconnaissance des accords qui ont suivi Oslo". Il a également souligné "la volonté des Européens que le peuple palestinien puisse continuer à être aidé et que les populations ne subissent pas de conséquences humanitaires néfastes".

Le président Chirac avait appelé jeudi matin le Premier ministre israélien par intérim Ehoud Olmert pour le "féliciter" après la victoire de son parti Kadima aux élections de mardi et l’inviter à se rendre à Paris "dès que ce serait possible pour lui".

Il a conclu son entretien avec Condoleezza Rice "en soulignant les convergences de vues entre les Etats-Unis et la France et en marquant sa volonté qu’une concertation étroite se poursuive entre nos deux pays".

(AP)

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe