lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeRéunion au sommet à Berlin : Le front uni des puissances mondiales...

Réunion au sommet à Berlin : Le front uni des puissances mondiales face à l’Iran

Réunion au sommet à Berlin : Le front uni des puissances mondiales face à l’Iran CNRI – Les ministres des affaires étrangères des pays les plus puissants du monde se sont réunis jeudi à Berlin afin de faire la preuve d’un front uni concernant le programme nucléaire controversé de l’Iran suite à un accord décisif aux Nations Unies sur cette question.

Ces pourparlers ont réuni la Grande-Bretagne, la Chine, la France, la Russie et les Etats-Unis (les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies ayant pouvoir de veto, ou P-5) ainsi que l’Allemagne, une des trois puissances européennes qui ont mené les négociations avec Téhéran.

 

Mercredi, les 15 membres du Conseil de Sécurité ont unanimement approuvé une déclaration dépourvue d’effet obligatoire donnant au régime iranien 30 jours pour abandonner ses activités d’enrichissement d’uranium, et mettant fin ainsi à une situation d’impasse qui dure depuis des semaines.

L’Allemagne a appelé à Berlin à l’élaboration d’une stratégie à long terme sur la façon de faire face au refus des mollahs de stopper l’enrichissement de l’uranium, qui pourrait être utilisé pour la fabrication de la bombe nucléaire.

Un déjeuner de travail à Berlin a rassemblé la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice, le ministre des Affaires Etrangères allemand Frank-Walter Steinmeier, le Britannique Jack Straw, le Français Philippe Douste-Blazy, le Russe Sergei Lavrov, le vice-ministre chinois des Affaires Etrangères Dai Bingguo et le chef de la politique étrangère de l’UE Javier Solana.

La déclaration qui a finalement remporté toutes les voix est une version assouplie de la déclaration franco-britannique qui demande au régime iranien de se soumettre aux exigences de l’organe de surveillance nucléaire de l’ONU, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA).

Rice s’est réjouie de cette déclaration du Conseil de Sécurité qu’elle considère comme étant « indéniablement claire ». Elle a ajouté que la communauté internationale attendait que l’Iran respecte l’appel de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique à la suspension de ses activités liées à l’enrichissement d’uranium et au retour à la table des négociations.

Pendant que les ministres des affaires étrangères des puissances mondiales discutaient à Berlin, les partisans de la Résistance iranienne manifestaient devant le ministère des Affaires Etrangères allemand pour réclamer des mesures strictes contre lé régime iranien. Les participants ont également exprimé leur soutien pour le projet de Mme Maryam Rajavi de changement démocratique en Iran par le peuple et sa résistance.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe