mercredi, octobre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLe sénateur Bob Menendez : Un retour à l'accord nucléaire iranien...

Le sénateur Bob Menendez : Un retour à l’accord nucléaire iranien de 2015 est un fantasme

Le sénateur Bob Menendez : Un retour à l'accord nucléaire iranien de 2015 est un fantasme

Voici l’intervention adressé en ligne aux résistants iraniens du Sénateur démocrate Bob Menendez du New Jersey et président de la commission sénatoriale des relations étrangères.
Le sénateur Bob Menendez :
Que vous vous connectiez depuis Achraf-3 en Albanie ou que vous regardiez en direct depuis l’Iran par satellite, c’est un honneur d’être invité à parler avec vous tous aujourd’hui dans le cadre de la Convention internationale pour un Iran libre. Et je tiens particulièrement à remercier Maryam Radjavi pour son leadership et ses contributions à ce mouvement. Pendant des décennies, le régime iranien a opprimé son peuple, terrorisé les pays voisins et sapé la stabilité de toute la région.

Alors que le Corps des gardiens de la révolution iraniens mène des campagnes terroristes à l’étranger, les forces de sécurité iraniennes emprisonnent des civils innocents chez eux, souvent pour la simple raison qu’ils protestaient pacifiquement contre la brutalité du régime. Alors que des drones iraniens chargés de roulements à billes et d’éclats d’obus frappent les installations américaines, le régime s’efforce de stocker des matières nucléaires et de faire avancer son programme nucléaire. Alors que le régime diffuse des informations erronées à l’étranger, il promeut et protège les auteurs d’atteintes aux droits humains chez lui : des gens comme Ebrahim Raisi.

C’est quelqu’un qui a été activement impliqué dans le massacre de 30 000 prisonniers politiques en Iran en 1988, un crime qu’il a commis après le décret religieux du guide suprême contre le MEK, l’Organisation des Moudjahidine du peuple (OMPI). C’est quelqu’un qui a dirigé la répression brutale contre les manifestants pacifiques en 2009 et les manifestations plus récentes de 2019. C’est pourquoi le Corps des gardiens de la révolution iraniens et le régime ont promu ce tueur. Ils l’ont promu pour consolider leur pouvoir. Ils l’ont encouragé à fermer tous issus aux citoyens iraniens cherchant à tenir leur gouvernement responsable.

Et ils l’ont promu alors qu’ils intensifiaient les opérations de terrorisme régional et leur poussée vers une arme nucléaire. Nous devons continuer à dénoncer l’oppression continue en Iran. Il est essentiel de confronter le ciblage des femmes par le régime misogyne. Il est essentiel de soutenir les personnes qui exercent leurs droits en protestant contre la répression du régime. En effet, à chaque effondrement d’immeuble, à chaque pénurie d’eau, à chaque dévaluation monétaire, le mouvement de contestation s’amplifie.

J’ai longtemps espéré que tout dirigeant iranien respecterait et représenterait vraiment la volonté d’une majorité du peuple iranien, des gens qui veulent un gouvernement qui réponde à leurs besoins et respecte leurs droits, des gens qui préféreraient de loin un Iran qui est un membre responsable de la communauté internationale et un Iran qui respecte les droits de tous ceux qui vivent à l’intérieur de ses frontières, quelles que soient leurs origines ethniques et leurs croyances, un Iran qui se concentre sur la prospérité et le bien-être de tous ses habitants. Je crois sincèrement que l’écrasante majorité des Iraniens s’est toujours opposée aux tactiques violentes, aux exécutions extrajudiciaires et aux ambitions nucléaires des dirigeants de Téhéran. Mais le régime iranien continue de jouer ce rôle infâme.

Il continue de soutenir le terrorisme à l’étranger et de faire progresser ses capacités nucléaires chez lui. Malheureusement, malgré les ouvertures sévères de cette administration pour engager un dialogue constructif sur le programme nucléaire iranien, un retour à l’accord de 2015 est non seulement irréaliste et improductif, c’est un fantasme. L’Iran prolonge les négociations avec des tactiques dilatoires et la stratégie de la corde raide. Pendant ce temps, il s’associe à Vladimir Poutine pour fournir la technologie des drones à déployer dans sa guerre illégale en Ukraine. Et l’Iran continue de faire avancer son programme nucléaire face à la censure de la communauté internationale.

Il est donc temps pour nous d’envoyer un message indiquant que nous ferons tout ce qui est nécessaire pour défendre l’intérêt national des États-Unis et faire en sorte que l’Iran n’obtienne jamais l’arme nucléaire. Enfin, je voudrais saluer la bravoure de la diaspora iranienne face aux représailles violentes et aux menaces réelles de harcèlement transnational et de détentions. Rassemblons-nous et défendons le peuple iranien qui lutte pour un pays qui respecte les droits de l’homme et la dignité de tous. Et continuons à nous battre pour la liberté et la justice que chaque Iranien mérite. Merci.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe