vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLes services de Renseignement des pasdaran empêchent la libération de deux prisonniers...

Les services de Renseignement des pasdaran empêchent la libération de deux prisonniers politiques

Les services de Renseignement des pasdaran empêchent la libération de deux prisonniers politiques

CNRI – Les interrogateurs des services de Renseignement des Gardiens de la révolution (pasdaran), après l’annulation de la lourde peine de 10 ans de deux prisonniers politiques, continuent d’empêcher leur libération. Selon les familles, les lourdes peines de 10 ans de prison pour Emadeddin Mollazehi et Hafez Yaghoub Jahandideh ont été annulée par la cour d’appel de la province du Sistan-Baloutchistan, et ils devraient normalement être libérés.

Or, les pasdaran ont empêché la libération de ces deux prisonniers de conscience et les ont laissés pour compte. Le samedi 26 Juillet, ces deux militants courageux ont été emmenés à la division 1 du Bureau du Procureur révolutionnaire et ont été à nouveau interrogés. Malgré l’annulation de leur verdict par la Cour d’appel de la province, Toroughi, l’enquêteur de cette division, a demandé 300 millions de tomans de caution à chacun pour les libérer.

Les familles des prisonniers ont fait tout ce qu’il leur était possible et ont réuni l’argent de la caution, mais le Procureur de Saravan les a informés qu’il n’y aurait pas de libération.

Il convient de noter qu’Emadeddin Mollazehi avait été miraculeusement sauvé d’un complot des pasdaran pour l’assassiner en décembre dernier, mais c’est son ami qui a été assassiné par erreur. Lorsque les agents de Renseignement ont découvert leur erreur, ils l’ont immédiatement arrêté et placé pendant plusieurs jours sous la torture physique et psychologique, afin de le contraindre à faire de faux aveux devant les caméras pour couvrir leur crime.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe