jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLe régime Iranien pend 4 prisonniers à Ispahan

Le régime Iranien pend 4 prisonniers à Ispahan

Le régime Iranien pend 4 prisonniers à Ispahan

CNRI – Le régime des mollahs a pendu quatre prisonniers dans une prison notoire à Ispahan, au centre de l’Iran, selon des rapports locaux. Les quatre prisonniers, qui ne sont pas nommés, ont été pendus dimanche dans la prison de Dastgerd.

Dimanche également, un homme a été pendu en public à Kermanshah, dans l’ouest de l’Iran, et un autre homme a été pendu dans une prison de Minab, dans le sud de l’Iran. Lundi, deux prisonniers ont été pendus dans une prison d’Oroumieh (Urmia), dans le nord-ouest de l’Iran.

Ces dernières pendaisons portent au moins à 70 le nombre de personnes exécutées en Iran depuis avril 2010. Trois des personnes exécutées étaient des femmes et l’un d’entre eux serait un délinquant mineur.

Le régime fondamentaliste iranien a amputé les doigts d’un homme âgé d’une trentaine d’années lundi dans la ville de Mashhad, dans le nord-est de l’Iran. C’est le dernier acte d’une série de sanctions draconiennes données au cours des dernières semaines.

Le journal d’Etat Khorasan a identifié la victime par ses initiales M.T., en ajoutant qu’il était âgé de 39 ans. Le prisonnier a été accusé de vol et purge également une peine de prison de 3 ans.

Le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a déclaré dans un communiqué le 13 avril que la tendance croissante des exécutions « visant à intensifier le climat de terreur pour freiner l’expansion des protestations de diverses couches de la société, notamment au moment des visites de hauts fonctionnaires européens, démontrent que le constat de modération n’est rien d’autre qu’une illusion de ce régime médiéval ».

Amnesty International dans son rapport annuel du 6 avril sur la peine de mort pour la période de l’année 2015 a écrit : « l’Iran a mis au moins 977 personnes à mort en 2015, contre au moins 743 l’année précédente ».

« L’Iran représente à lui seul 82% de toutes les exécutions enregistrées » au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, indique l’organisation des droits de l’Homme.

Il y a eu plus de 2300 exécutions pendant le mandat d’Hassan Rohani, en tant que président. Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme en Iran a annoncé en mars que le nombre d’exécutions en Iran en 2015 était supérieur à chaque résultat annuel sur les 25 dernières années. Rohani a explicitement approuvé les exécutions comme des exemples de « commandements de Dieu » et de « lois du Parlement qui appartient au peuple ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe