samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesUne mère britanno-iranienne d'une fille d'un an détenue sans charges en Iran

Une mère britanno-iranienne d’une fille d’un an détenue sans charges en Iran

Une mère britanno-iranienne d'une fille d'un an détenue sans charges en Iran

Une mère britanno-iranienne et bénévole dans une association caritative a été arrêtée par les gardiens de la révolution islamique du régime iranien (Pasdaran), elle est séparée de sa petite fille d’un an et détenu sans charges en isolement.

Lundi, The Independent a rapporté que la famille de la bénévole Nazanin Zaghari-Ratcliffe, 37 ans, lance un appel urgent au Premier ministre britannique, David Cameron, pour mettre fin à sa détention « scandaleuse et arbitraire. »

Le passeport britannique de Mme Zaghari-Ratcliffe a été confisqué, ainsi que celui de son bébé, Gabriella, quand elle a essayé de revenir à Londres après un séjour de deux semaines pour rendre visite à sa famille à Téhéran.

Selon le rapport, après avoir été arrêtée à la réception de l’embarquement le 3 avril, elle a été transportée dans un centre de détention inconnu à quelque 1000 km dans la province de Kerman.

En parlant à The Independent, son mari britannique, Richard Ratcliffe, affirme que sa femme est interrogée chaque jour et n’a pas accès à un avocat et ne peut pas voir sa fille qui est prise en charge par ses grands-parents. La famille comprend qu’elle a été forcée de signer des aveux sous la contrainte, mais ne connait pas son contenu.

En s’adressant au Premier ministre britannique, M. Ratcliffe a déclaré : « S’il vous plaît, faites tout ce que vous pouvez pour ramener ma femme et ma fille à la maison. »

Son mari a déclaré que les autorités iraniennes ont confirmé qu’ils détiennent la citoyenne britannique, mais ont refusé de dire pour quelles raisons au-delà du fait qu’il s’agit d’« enquête sérieuse impliquant la sécurité nationale. »

Un gestionnaire de projet pour le développement de la Fondation Thomson Reuters, Mme Zaghari-Ratcliffe, a rendu visite à sa famille en Iran à quatre reprises depuis que Gabriella est née en juin 2014.

Son mari a dit qu’il est « inconcevable » qu’elle soit impliquée dans de telles accusations apparemment graves – un fait qui apportera « la souffrance et la cruauté » sur sa famille en Iran.

Barbara Ratcliffe, la mère de M. Ratcliffe, affirme que toute la famille est « désespérément inquiète pour la sécurité de Nazanin. »

Un porte-parole du Foreign and Commonwealth Office a déclaré à The Independent : « Nous avons fourni un soutien à la famille d’une britanno-Iranienne puisque nous avons d’abord été informés de son arrestation, et nous continuerons de le faire. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe