mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: EconomieLe prix du pétrole descend à 35 dollars le baril

Le prix du pétrole descend à 35 dollars le baril

Iran - Le prix du pétrole descend à 35 dollars le baril

Le lundi 14 décembre, le prix moyen du pétrole brut sur les marchés mondiaux a descendu à 35 dollars le baril, ce qui est son niveau le plus bas depuis 11 ans. Le vendredi dernier, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a déclaré que la surabondance de l’offre sur les marchés mondiaux pourrait s’accentuer l’année prochaine, en ajoutant que cette situation pourrait avoir des répercussions sur le prix du pétrole, a rapporté Reuters.

L’OPEP est susceptible d’augmenter sa production de pétrole à la hauteur d’un million de barils par jour l’année prochaine, ont affirmé les analystes de Morgan Stanley dans une note de prévision rendue public lundi. « Presque la totalité des productions supplémentaires en 2016 proviendra de l’Iran, l’Irak et l’Arabie », précise la note.

Selon toutes les prévisions, le prix du pétrole va poursuivre sa baisse. La semaine dernière, l’adjoint du ministre de pétrole du régime iranien a déclaré pour sa part qu’il n’y a « absolument aucune chance » pour maintenir le prix du pétrole au niveau actuel.

La raison de cette baisse des prix du pétrole est que sur les marchés mondiaux, l’offre est supérieure à la demande. Ce problème va s’accentuer, d’autant plus que dans le cadre de la levée progressive des sanctions internationales en vigueur contre le régime iranien, dans le courant de l’année 2016, l’Iran sera de nouveau autorisé à augmenter ses exportations de pétrole à la hauteur de plusieurs millions de barils par jour. Le marché du pétrole est d’ores est déjà excédentaire à la hauteur d’environ trois millions de barils par jour.