mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRIIran: l'attaque inédite de Rafsanjani contre le Guide suprême fragilise le système

Iran: l’attaque inédite de Rafsanjani contre le Guide suprême fragilise le système

Iran: l'attaque inédite de Rafsanjani contre le Guide suprême fragilise le système

CNRI – Dans des commentaires exprimés le dimanche 13 décembre, Hashemi Rafsanjani, président du Conseil de discernement des intérêts de l’Etat, a révélé l’aggravation du schisme interne du régime lorsque dans une nouvelle attaque contre la faction rivale, il a annoncé la formation d’un groupe devant choisir le nouveau Guide Suprême et réitéré la nécessité pour un « Conseil » de remplacer le Guide Suprême.

Dans son interview avec l’agence de presse ILNA, il a affirmé : « la fonction principale « d’une Assemblée d’Experts est d’établir un Guide (…) Alors, quand il est décidé que le Guide doit être changé ou qu’il ne soit plus ou que quelqu’un d’autre prenne cette place, ils auront à nouveau un gros travail à faire.

Bien sûr, ils se préparent et étudient ; ils ont un groupe qui enquête sur des personnes pour estimer lesquelles sont compétentes de manière à ce que, s’il arrivait quelque chose, ils soient capable de les présenter pour un vote. »

Dans une autre partie de l’interview, il a ajouté : « Dans la constitution, depuis le début, l’acte de diriger était envisagé dans le cadre d’un conseil. Mon opinion était aussi d’avoir un conseil, mais quand les Experts l’ont ratifié ainsi, j’ai acquiescé. »

Il a évoqué les pressions exercées sur lui par la faction de Khamenei affirmant qu’elle manquait de « politesse diplomatique », et a affirmé avec dédain: « Leurs pressions sur moi sont totalement inefficaces ; ils sont comme des corbeaux qui sautent sur les arbres. »

Selon lui ces pressions venaient d’institutions puissantes et a ajouté que « certains éléments du parlement utilisent la tribune pour répandre l’extrémisme, et hélas certains institutions du pays coopèrent plus ou moins avec eux. La radiotélévision d’Etat diffuse leur extrémisme, ce qui les encourage un peu plus. Cette méthode n’est ni dans l’intérêt du pays, ni de la révolution, ni de l’islam. »

Ces déclarations sans précédent de Rafsanjani s’inscrivent dans la foulée d’échecs répétés du régime et de revers qui ont sérieusement endommagé l’hégémonie et la domination de Khamenei à l’intérieur du régime, menaçant le système même du Velayat-e faqih (Guide suprême). Parmi ces revers, on peut citer le repli à contrecœur dans le projet d’arme nucléaire et la soumission à un accord, les défaites répétées et le nombre grandissant des pertes iraniennes sur le front syrien, la formation d’une coalition arabe qui a mis en échec la tentative du régime de dominer le Yémen, la mer Rouge et Bal el-Mandeb.

Dans ces circonstances, Rafsanjani tente en vain de sauver le système disloqué des mollahs à travers un conseil de direction et en cherchant un nouveau Guide Suprême d’une part, et d’autre part à riposter aux attaques de Khamenei pour rétablir sa propre situation. Quoi qu’il en soit, le poste du velayat-e faqih dans sa forme actuelle a été taillé sur mesure pour Khamenei et s’il est éliminé, c’est le système tout entier qui en sortira déstabilisé. Ce régime est plus vulnérable que jamais, si on lui fait barrage dans ses projets funestes régionaux, sa désintégration interviendra rapidement rapidement.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance Iranienne
Le 16 décembre 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe