samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireLe gouvernement italien enquête sur une société qui enfreint les sanctions contre...

Le gouvernement italien enquête sur une société qui enfreint les sanctions contre l’Iran

CNRI – L’agence de presse italienne ANSA a annoncé que le gouvernement italien examinait une société électromécanique qui ne respectait pas les sanctions contre l’Iran.

ANSA a déclaré que la société est située à Udine dans le nord de l’Italie, et qu’elle est spécialisée dans les pièces métalliques. Lundi 1 octobre, sur ordre du Procureur général d’Udine, la police italienne a perquisitionné les bureaux, les domiciles des associés et du directeur de cette société.

La police a découvert des transactions financières se montant à des dizaines de milliers d’Euros dans le compte privé d’un employé de la société. Il y est possible que des ventes non révélées de produits aient lieu avec le régime iranien.

Les experts reconnaissent que cette société fait partie du réseau qui fournit au régime iranien des équipements à double usage. Ces équipements pourraient être utilisés dans la production d’armes nucléaires.

L’agence ANSA ajoute que c’est la deuxième fois que l’on enfreint les sanctions contre le régime iranien en Italie. En mai dernier, le pouvoir judiciaire de Côme en Italie du nord avait découvert des conteneurs à la douane de Ponte Chiasso contenant des équipements mécaniques qui pourraient être utilisés pour des plans nucléaires.

L’agence de presse a déclaré qu’un réseau de sociétés liées au régime iranien était actif en Suisse et en Allemagne, ainsi qu’en Italie. 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe