vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Ahmadinejad rejette toute négociation, l'AIEA s'inquiète

Iran : Ahmadinejad rejette toute négociation, l’AIEA s’inquiète

CNRI – Hier, en s’exprimant à Téhéran pour « la journée d’Al-Qods, une journée de protestations en soutien aux Palestiniens »,  Mahmoud Ahmadinejad a défendu le programme nucléaire des mollahs.  Il a souligné ses déclarations à l’Assemblée générale de l’ONU en disant, « l’Iran ne veut plus discuter son droit indéniable à l’énergie nucléaire et les puissances majeures devraient connaître notre position. »

Il a évoqué les luttes intestines du régime, en disant : « Certains prétendent de leur propre chef qu’ils veulent négocier [avec l’occident] … Malheureusement, en Iran il y a des personnes qui ont accès aux médias. Quelques autres, par crainte ou fausse évaluation du statut du pays dans son dossier nucléaire sont amers et veulent intervenir dans son processus."

Mercredi, Ali Larijani, le Secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale du régime a annoncé : « Techniquement parlant, nous avons atteint un point de non-retour. Personne ne peut l’ignorer [dans la discussion nucléaire]. »

Les propos d’Ahmadinjad interviennent à un moment où le chef de l’AIEA Mohammad ElBaradei a appelé de nouveau le régime iranien à faire la lumière sur les soupçons pesant sur l’acquisition de centrifugeuses avancées avant son rapport au conseil des gouverneurs de l’AIEA le 22 novembre. Si l’Iran manquait à ses engagements, a-t-il ajouté, Téhéran devra faire face à un "retour de flamme" de la part de communauté internationale.

En attendant, des diplomates français ont dit que sur la base d’une note de l’Agence internationale de l’énergie atomique reçue à Paris, l’AIEA croit que l’Iran aura 18 cascades en fonctionnement avant la fin d’octobre – ou l’équivalent d’à peine moins 3.000 centrifugeuses, selon une dépêche de l’Associated Press mercredi.

De telles déclarations soulignent le besoin d’imposer des sanctions générales en armes, en pétrole, en technologie et en diplomatie au régime des mollahs en Iran qui avance à plein régime pour se doter de la bombe atomique. Avec son ingérence accrue en Irak, s’il n’est pas arrêté, cela poussera la région et le monde au bord d’une catastrophe majeure.      

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 octobre 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe