vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLe CFID condamne l’exécution de Jafar Kazemi et Mohammad-Ali Hajaghaei

Le CFID condamne l’exécution de Jafar Kazemi et Mohammad-Ali Hajaghaei

CFID, 24 janvier – Le Comité français pour un Iran démocratique (CFID) condamne fermement l’exécution de Jafar Kazemi et Mohammad-Ali Hajaghaei, militants de l’Organisation des Moudjahidines du Peuple d’Iran (OMPI), ce matin à la prison d’Evine à Téhéran.

Ces deux personnes ont été arrêtées en 2009, pendant le soulèvement populaire contre le régime en place et ont été ensuite condamnées à la peine capitale pour avoir participé au mouvement populaire et pour avoir rendu visite à leurs proches résidant au camp d’Achraf en Irak, où vivent 3400 membres de l’opposition iranienne .

Cet acte atroce qui est le dernier dans une série d’exécutions montre l’inquiétude d’un régime aux abois face au mécontentement populaire et aux exigences démocratiques du peuple d’Iran.

Seule une condamnation ferme de la part des instances internationales telles que l’ONU et les Etats démocratiques peut freiner la montée des exécutions et la violence d’Etat contre les opposants et la population qui n’ont fait qu’exprimer leur aspiration à la liberté.

Pour le comité
François Colcombet
Ancien député
Ancien conseil à la Cour de Cassation

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe