lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireL'UE est "extrêmement préoccupée" par la violation de l'accord nucléaire de 2015...

L’UE est « extrêmement préoccupée » par la violation de l’accord nucléaire de 2015 par Téhéran

L'UE est "extrêmement préoccupée" par la violation de l'accord nucléaire de 2015 par Téhéran

Par Mahmoud Hakamian

L’Union européenne a déclaré dimanche que les parties à l’accord nucléaire de 2015 avec l’Iran (JCPOA) discutent d’une éventuelle réunion d’urgence après que Téhéran a annoncé qu’il allait dépasser la limite fixée dans l’accord sur l’enrichissement de l’uranium.

La porte-parole de l’UE, Maja Kocijancic, a déclaré dimanche que le bloc est « extrêmement préoccupé » par la décision du régime des mollahs d’accélérer l’enrichissement au-delà de la limite de 3,67 pourcent. Elle a déclaré que l’UE avait mis en garde Téhéran contre de telles mesures.

Au milieu des tensions croissantes dans la région, elle a déclaré à l’Associated Press que l’UE était en contact avec d’autres parties à l’accord pour discuter des prochaines étapes, « y compris une commission mixte ».

La commission mixte de l’accord réunit des fonctionnaires des pays participants – Téhéran, la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Russie, la Chine et l’UE. Les États-Unis se sont retirés de l’accord l’an dernier.

La commission se réunit normalement une fois par trimestre et sa dernière réunion ordinaire a eu lieu à la fin juin.

Téhéran a déclaré dimanche qu’il était tout à fait prêt à enrichir de l’uranium à n’importe quel niveau et avec n’importe quelle quantité, en violation de l’accord nucléaire.

Lors d’une conférence de presse retransmise en direct, de hauts responsables du régime ont déclaré que Téhéran continuerait de réduire ses engagements tous les 60 jours à moins que les signataires de l’accord ne prennent des mesures pour le protéger des sanctions américaines.

Hassan Rohani a déclaré le 3 juillet, qu’à partir du 7 juillet le régime augmentera ses activités d’enrichissement de l’uranium à la quantité qu’il veut et reprendra ses activités liées à son réacteur à eau lourde à Arak.

Commentant l’annonce de Rohani, le président de la Commission des Affaires étrangères du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), Mohammad Mohaddessin, a déclaré : « Les événements de ces derniers jours et l’annonce faite aujourd’hui par Rohani montrent clairement que le régime des mollahs n’a jamais abandonné ses projets d’armes nucléaires et qu’il tente de trouver une occasion de les poursuivre à nouveau. Comme la Résistance iranienne l’a déclaré à plusieurs reprises, le régime ne doit pas être autorisé à procéder à un enrichissement d’uranium et ses projets nucléaires doivent être entièrement démantelés. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe