mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran: Une manifestante accusée de "moharebeh", risque la peine de mort

Iran: Une manifestante accusée de « moharebeh », risque la peine de mort

Zahra BahramiCNRI – Le régime des mollahs en Iran a jugé une manifestante cette semaine accusée d '«atteinte à la sûreté», de «distribution de propagande contre le pouvoir" et de "moharebeh" (guerre contre Dieu).  Mme Zahra Bahrami a été arrêtée lors des manifestations de l’Achoura le 27 décembre  2009.

Le procès, qui a été présidée par Salavati, s’est déroulé à huis clos sans la présence de son avocat. Salavati a dit à la prisonnière politique qu'elle sera soit condamnée à mort soit à la prison à vie.

Par ailleurs, des informations indiquent que Hamed Omidi, un étudiant de l'Université Allameh, a été condamné à trois ans de prison. Son avocat a dit qu'il était uniquement poursuivi pour avoir participé à un sit-in d’étudiants kurdes à l'Université de Téhéran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe