vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran: Les forces répressives attaquent et arrêtent des jeunes à Téhéran sur...

Iran: Les forces répressives attaquent et arrêtent des jeunes à Téhéran sur de fausses accusations

archiveCNRI – Les Forces de sécurité de l’Etat (FSE) ont attaqué des jeunes et des passants dans le quartier de Narmak et de Tehran-Pars de la capitale lundi 16 aout, arrêtant  plus de 50 personnes les accusant d’être « mal-voilées»  ou d’être des «voyous et des hooligans ».

Les FSE ont été mises en état d'alerte lundi après-midi dans les rues Narmak, Haft Hoz et Javadieh à Tehran Pars, patrouillant, arrêtant et frappant les passants. Les jeunes, cependant, ont résisté aux attaques violentes et des affrontements ont suivi. Les FSE ont alors lancé des gaz lacrymogènes.

Dans la rue Haft Hoz, des jeunes filles ont été arrêtés pour être «mal-voilées». Des motards ont également été attaqués et plusieurs arrêtés puis transférés au poste de police de Haft Hoz.

La veille,  il y avait eu plusieurs heures d'affrontements entre la population et les forces répressives. Des coups de feu avaient retenti dans le quartier Ghiassi du sud de la capitale.

Des photos ont été publiées ces derniers jours sur Internet montrant des attaques des contre les jeunes en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe