mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLa chaîne satellite de l'opposition iranienne, Simay-e Azadi, a organisé son 27e...

La chaîne satellite de l’opposition iranienne, Simay-e Azadi, a organisé son 27e téléthon

La chaîne satellite de l'opposition iranienne, Simaye-e Azadi, a organisé son 27e téléthon

Le 13 janvier, Simay-e Azadi, ou INTV, une chaîne satellite de l’opposition iranienne, a organisé son 27e téléthon, qui a duré jusqu’au 18 janvier. Malgré les centaines de lignes téléphoniques dédiées à l’initiative, de nombreux Iraniens de l’intérieur du pays et de l’étranger ont dû attendre des heures pour participer et exprimer leur soutien à la chaîne qui couvre et fait connaître la lutte de la Résistance iranienne pour la liberté.

Simay-e Azadi, le premier et le plus ancien réseau satellitaire persan, émet depuis l’Europe et dispose d’une vaste audience en Iran et à l’étranger. Également connue sous son acronyme anglais, INTV, la télévision par satellite de l’opposition iranienne lutte vigoureusement contre la censure et le brouillage de haute intensité du régime depuis des années.

Le réseau est également la seule plateforme médiatique persanophone qui fonctionne de manière indépendante. S’appuyant uniquement sur les contributions du public, INTV a pu diffuser les informations et couvrir les reportages qui ne servent que les intérêts du peuple iranien et de sa Résistance.

Simay-e Azadi a joué un rôle central dans le récent soulèvement, en se faisant l’écho de la voix du peuple iranien qui rejette la théocratie au pouvoir et le système monarchique décadent en scandant des slogans tels que « A bas l’oppresseur, qu’il s’agisse du Guide [Suprême] ou du Shah« .

Le téléthon a été marqué par une répartition géographique impressionnante des appels. Des Iraniens de 41 pays et de différents groupes ethniques en Iran ont appelé et contribué moralement et financièrement à INTV.

Le téléthon a duré près de 72 heures, avec des centaines de lignes téléphoniques disponibles pour permettre aux gens de participer. En outre, de nombreux Iraniens se sont connectés sur des plateformes de médias sociaux telles que Telegram et Skype.

Ce téléthon, qui s’est déroulé dans le cadre du soulèvement national iranien, a donné lieu à de nombreux appels de jeunes iraniens courageux et de membres des Unités de résistance, un réseau interne de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI), qui a été l’un des principaux moteurs des manifestations nationales en cours.

Alors que la théocratie au pouvoir punit brutalement le moindre contact avec la Résistance iranienne, les militants de l’OMPI à l’intérieur de l’Iran se sont engagés à poursuivre le combat pour la liberté en Iran.

Daniel d’Ahvaz a déclaré : « INTV a toujours été, est et sera la voix des jeunes protestataires et des Unités de résistance. Je demande à tous mes compatriotes de participer à ce don. »

Hamed, de Karaj, a déclaré : « Je veux faire un don. Je suis un enseignant et un téléspectateur de Simay-e Azadi. L’INTV est la voix de toutes les différentes classes d’Iran. »

Certains qui n’ont pas pu offrir de soutien financier ont juré de poursuivre leurs efforts en réalisant des reportages pour la chaîne de télévision. « Je suis un journaliste de l’INTV, et je continuerai mon travail pour refléter la voix du peuple iranien au monde », a déclaré l’un des appelants.

Le téléthon de l’INTV a été le témoin de nombreux appels émouvants et réconfortants de la part de nombreux Iraniens, notamment de l’intérieur du pays. Certains appelants ont fait des contributions alors qu’ils souffraient de la crise économique du pays. Pegah, d’Azarbaijan, a déclaré : J’ai fait don de 100 dollars que j’ai reçus comme cadeau d’anniversaire. Bien que je sois une femme éduquée au chômage, je pense qu’il est plus important d’apporter ma contribution pour Simay-e Azadi. »

« Trois autres membres des Unités de résistance et moi-même soutenons Simay-e Azadi. Je fais un don de 150 millions de rials. C’est peu, mais j’exhorte mes compatriotes à l’étranger à compenser en notre nom. »

Les militants de l’OMPI et les Iraniens épris de liberté vivant à l’étranger ont salué cet appel, certains faisant des contributions allant jusqu’à un demi-million de dollars.

Le 27e téléthon de l’INTV a également vu la participation d’un large éventail de personnes, allant d’Iraniens issus du milieu universitaire, de médecins, d’ingénieurs, de PDG et de directeurs à des jeunes qui n’ont pas vu leur patrie, mais dont le cœur va à leurs compatriotes qui font actuellement la révolution dans les rues d’Iran.

De plus, le soutien financier des Iraniens à l’INTV et leurs appels depuis l’intérieur de l’Iran, sous la répression du régime, ont montré la grande popularité de la Résistance iranienne dans le pays. En d’autres termes, le téléthon a démontré la forte base sociale et politique de la Résistance iranienne, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

En outre, le volume élevé d’appels et de messages iraniens reflétait la nature rétive de la société iranienne et le désir du peuple de changer de régime. Les responsables du régime des mollahs se sont souvent plaints des dangers posés par les chaînes satellitaires, notamment Simay-e Azadi.

Sentant la menace existentielle posée par l’OMPI, le régime théocratique et son jeu de mots à l’étranger tentent de dépeindre l’organisation comme un groupe marginal sans soutien populaire. Pourtant, le volume élevé d’appels, de vidéos et de messages vocaux provenant de l’intérieur de l’Iran et des Unités de résistance de l’OMPI, a une fois de plus démenti les efforts de Téhéran pour ternir l’image de son alternative viable.

« En tant que témoin de la lutte de l’OMPI au cours des 44 dernières années, je témoigne que cette organisation est le trésor national du peuple iranien. Ils ont pavé le chemin difficile vers la liberté en suivant des leaders désintéressés », a déclaré Kambiz depuis l’Allemagne.

Un ouvrier plâtrier de Yazd, dans le centre de l’Iran, s’est joint au téléthon Simay-e Azadi en déclarant : « Je salue les courageuses Unités de résistance de l’OMPI qui ont fait un travail formidable pendant le soulèvement ici à Yazd. Je fais une contribution de 20 millions de rials, ce qui représente mon salaire pour cinq jours. »

Hamid Gharache, qui a fait une contribution collective de 500 000 dollars à l’INTV, a déclaré: « Le régime et ses pontes, en particulier les agents de son ministère du Renseignement et de la Sécurité (VEVAK), échoueront dans leurs efforts pour ternir l’image de l’OMPI et fabriquer de prétendues oppositions. »

Ces appels, ainsi que les efforts continus des Unités de la Résistance iranienne à l’intérieur du pays, indiquent non seulement la forte base sociale et politique de la Résistance iranienne à l’intérieur de l’Iran, mais reflètent également le désir du peuple iranien de renverser le régime à tout prix et d’établir un Etat démocratique.