jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireIran: l'opposition évoque l'existence d'un nouveau site nucléaire secret

Iran: l’opposition évoque l’existence d’un nouveau site nucléaire secret

Site 311 de Behjat Abyek, révélé le 9 septembre 2010 par le CNRI à WashingtonAFP  – Un groupe iranien d'opposition a affirmé jeudi avoir découvert l'existence d'un nouveau site secret d'enrichissement d'uranium en Iran, dans la ville d'Abyek située à quelque 120 km de Téhéran. La construction du site de Behjatabad-Abyek, entamée en 2005, serait achevée à 85%, selon les informations fournies à la presse à Washington par l'Organisation des Moudjahidine du peuple (OMPI).

Site 311 de Behjat Abyek, révélé le 9 septembre 2010 par le CNRI à Washington

AFP  – Un groupe iranien d'opposition a affirmé jeudi avoir découvert l'existence d'un nouveau site secret d'enrichissement d'uranium en Iran, dans la ville d'Abyek située à quelque 120 km de Téhéran.

La construction du site de Behjatabad-Abyek, entamée en 2005, serait achevée à 85%, selon les informations fournies à la presse à Washington par l'Organisation des Moudjahidine du peuple (OMPI).

L'organisation souligne l'importance de la date du début des travaux, à une période pendant laquelle le régime des ayatollahs affirmait avoir cessé ses activités nucléaires controversées.

Soona Samsami, du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), et l'ancien porte-parole du CNRI, Alireza Jafarzadeh, ont déclaré avoir fourni ces informations au gouvernement américain, au Congrès des Etats-Unis et à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Ces instances n'ont pas réagi dans l'immédiat à ces informations.

D'après l'OMPI, le nouveau site, dont le nom de code serait 311, serait construit à l'intérieur d'une montagne en vue de le protéger d'attaques aériennes.

Il serait légèrement plus grand que le site en construction de Fordo, près de Qom, dont l'Iran n'avait révélé l'existence qu'en septembre 2009, alors que les Etats-Unis s'apprêtaient à le faire.

L'administration Obama considère l'OMPI comme une organisation terroriste, ce qui n'est plus le cas de l'Union européenne depuis 2009.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe