jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran – Les mollahs empêchent l’accès des prisonniers politiques aux soins médicaux

Iran – Les mollahs empêchent l’accès des prisonniers politiques aux soins médicaux

CNRI – Le ministère des renseignements et les autorités carcérales du régime des mollahs se sont opposés à l’hospitalisation du prisonnier politique Ali Moezzi.

Le site Internet des « Militants des droits de l’Homme en Iran » qui publie régulièrement des informations sur les prisons iraniennes rapporte le 12 janvier : « Les interrogateurs du ministère des renseignements ont empêché le transfert à l’hôpital d’Ali Moezzi qui souffre du cancer. Ali Moezzi devait être transféré le 8 janvier dans un hopital à Téhéran, mais les autorités carcérales s’y sont opposés.

Ali Moezzi est un céléble prisonnier politique sympathisant de l’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran. Deux de ses enfants se trouvent au camp Liberty (camp des opposants iraniens en Irak).

Refuser les soins médicaux aux prisonniers politiques est un moyen que les mollahs utilisent pour les « tuer » dans la souffrance. Ces dernières années, plusieurs prisonniers politiques malades ont ainsi perdu leur vie durant leur détension :
– Akbar Mohammadi (en 2006)
– Alborz Ghassemi (en 2009)
– Amir-Hossein Heshmat-Saran (en 2009)
– Omid-Reza Mirsafi (en 2009)
– Mohsen Dokmetchi (en 2011)
– Hoda Saber (en 2011)
– Hassan Nahid (en 2011)

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe