lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : les gardiens de prison organisent des viols collectifs de mineurs

Iran : les gardiens de prison organisent des viols collectifs de mineurs

CNRI –  A la prison de Karadj, dans la banlieue de Téhéran, trois jeunes détenus ont été victimes de viols collectifs organisés par des gardiens et des bourreaux, indiquent des informations provenant des militants des droits de l’homme et de la démocratie en Iran datées du 29 septembre.

Ce crime s’est déroulé ces dernières semaines, quand au moins trois jeunes ont été transférés dans les sections 1, 4 et 6 sur les ordres des autorités de la prison. Ils ont été jetés en pâture à des bandes de criminels qui les ont attachés avant de les violer.  Ces trois adolescents ont été hospitalisés pendant une semaine après ce supplice et souffrent aujourd’hui de graves problèmes physiques et psychologiques.

Ces informations ont filtré à l’extérieur car la plupart des prisonniers étaient au courant, mais il existe un nombre apparemment élevé de viols tenus secrets. Les bandes commettent ces crimes avec l’assurance de deux officiels de la prison,  Mardani et Khadem, qu’ils ne seront pas poursuivis ni punis. Certains des jeunes détenus sont utilisées comme esclaves sexuelles et sont parfois loués à d’autres prisonniers.

Actuellement, un grand nombre de prisonniers adolescents et des jeunes détenus sont incarcérés avec des criminels dangereux dans les sections 1, 3, 4 et 6 de cette prison et risquent agressions sexuelles et contaminations par le VIH.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe