dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafRencontre urgente de l'intergroupe des Amis d'un Iran Libre (FOFI) sur le...

Rencontre urgente de l’intergroupe des Amis d’un Iran Libre (FOFI) sur le camp d’Achraf

Communiqué de presse, 29 septembre – L’intergroupe des Amis d’un Iran Libre (FOFI) au Parlement Européen a tenu une rencontre urgente mercredi après-midi, 28 septembre, sur les derniers développements au sujet du camp d’Achraf, qui abrite 3400 membres de l’opposition iranienne en Irak.

Assistait à la rencontre un groupe d’environ 40 membres du Parlement européen ainsi que leurs équipes, issus de divers groupes politiques, qui ont exprimé leur extrême inquiétude à propos des menaces meurtrières imminentes proférées par le gouvernement irakien par la date butoir impossible à tenir pour fermer le camp d’ici la fin de l’année. Ils ont appelé le Secrétaire Général de l’ONU et le HCR à adopter des mesures fortes pour protéger les résidents sans armes ni défense du camp d’Achraf.

Il a été souligné que les installations de deux nouvelles tours de télécommunication et autre matériel de brouillage et de surveillance s’ajoutant aux 300 actuels haut-parleurs puissants qui torturent en continu les résidents d’Achraf constituent des problèmes qui soulèvent de sérieuses inquiétudes et qui doivent être abordés de manière urgente. Cette situation démontre clairement que le gouvernement irakien et leurs sponsors iraniens sont en train de préparer le terrain à une nouvelle violente attaque.

Il a été rappelé qu’après l’attaque du 8 avril dernier contre ce camp, une délégation du Parlement européen menée par M. Struan Stevenson s’était rendue en Irak. Ils avaient rencontré plusieurs responsables de haut rang de l’Irak et de l’ONU auxquels ils avaient exprimé leur profonde inquiétude quant au fait que, malgré deux sérieuses résolutions adoptées par le Parlement européen insistant sur le traitement pacifique et non-violent des résidents d’Achraf, les attaques meurtrières et la torture psychologique perpétrées par les autorités irakiennes continuaient. Dans une série de rencontres avec différents responsables irakiens et des institutions humanitaires, il avait été signalé que tout déplacement des résidents d’Achraf à l’intérieur de l’Irak serait très dangereux et pourrait conduire à une catastrophe humanitaire.

À présent que le HCR a déclaré tous les 3400 membres du camp demandeurs d’asile et protégés en vertu du droit international, la nomination d’un émissaire spécial par la Baronne Ashton est une indication puissante de l’attention de la Haute-représentante de l’UE sur la détresse des résidents d’Achraf qui mérite d’être fortement saluée.

Les membres du Parlement européen ont demandé l’annulation du délai grotesque imposé par le gouvernement irakien pour faire fermer Achraf d’ici la fin de l’année et ont appelé le Secrétaire général de l’ONU ainsi que la Haut commissaire aux Droits de l’Homme de l’ONU à installer des observateurs de l’ONU à Achraf afin d’éviter un nouveau massacre des habitants. En outre, ils ont exhorté l’émissaire spécial EEAS nouvellement nommé pour Achraf à entreprendre une visite urgente à Achraf comme première priorité de son mandat capital.

Les Amis d’un Iran Libre
Parlement Européen, Strasbourg

L’intergroupe Amis d’un Iran Libre a été formé en 2004 et est composé de 100 membres du Parlement Européen issus de divers groupes politiques
L’intergroupe Amis d’un Iran Libre au Parlement Européen (FOFI)
Président : Struan Stevenson

Vice-présidents : Steven Hugues (Social-Démocrates Premier vice-président) ; Jim Higgins (EPP) ; Soren Sondergaard (GUE) ; Jan Zahradil (Président de ECR) ; Tunne Kelam (EPP)

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe