jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Détention prolongée des manifestants

Iran : Détention prolongée des manifestants

CNRI – Les personnes arrêtées pendant les troubles du mois dernier à Miandoab, Tabriz et Zanjan, dans le nord ouest de l’Iran, sont toujours derrière les barreaux. A Miandoab, les forces de sécurité ont arrêté Mehdi Tagargi et l’ont transféré vers un lieu inconnu.

En mai dernier les villes de Miandoab, Zanjan et Tabriz ont été le théâtre d’émeutes. La population voulait marquer le premier anniversaire des grandes manifestations contre une caricature insultante publiée dans un journal généraliste l’an dernier.

Mais avant même que ne commence l’agitation, le régime iranien a procédé à des arrestations. Rien n’a filtré sur le sort des victimes.

A Miandoab, les noms de certains de ces détenus sont :
Behnoud Gholizadeh, Jalal Kodrilou, Chahine Hassani, Morteza Lek, Mohsen Faramarzi, Chahrokh Faramarzi, Dariouch Andalibi, Ali Soltani, Amir Aghazadeh, Amir Saghafi, Einollah Ahangari, Maghsoud Fathi, Mostafa Dolatkhah et Vali Zahrabi.

Certains détenus en Azerbaijan sont : Fereidoun Mehdipour, Hossein Hosseinzadeh, Saïd Nasiri, Mehdi Hajmohammadi, Akbar Pasha’i, Vahid Bahadori, Touhid Soltani, Mahnaz Mohammadzadeh, Vahid Nassiri, Dariouch Emamizadeh, Behnam Nour-Mohammadi, Mansour Elyari, Sassan Keivani, Jafar Karimi et Moussa Parizad.

A Zanjan, aucune nouvelle des journalistes Saïd Matinpour et Jalil Ghanilou. A Tabriz, Hossein Nassiri et Nourollah Hosseinian ont été arrêtés quelques semaines avant les troubles du mois dernier.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe