lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : confiscations des biens des prisonniers politiques

Iran : confiscations des biens des prisonniers politiques

CNRI – 20 Mars 2013 – Le prisonnier politique Arjang Davoudi a accusé les gardiens de prison d’avoir confisqué ses effets personnels pendant son transfert entre les centres pénitenciers.

Dans une lettre adressée avant le 20 mars à des groupes de défense des droits humains et des médias internationaux, M. Davoudi a expliqué qu’il avait été privé de ses biens pendant quatre mois.

« J’ai été transféré de la prison de Gohardacht à celle d’Evine pendant les grandes chaleurs estivale, le 27 juin 2012. Après avoir passé 137 jours dans une cellule d’isolement de la section 209 d’Evine, j’ai été transféré à la prison de Bandar Abbas le 10 novembre portant les mêmes vêtements d’été et des tongs en plastique.

« C’était la deuxième fois que j’ai été transféré dans la prison centrale de Bandar Abbas, dans le sud de l’Iran, qu’on appelle « Bastille » du Moyen-Orient.

« Aussitôt que nous sommes arrivés à l’aéroport, j’ai remarqué qu’ils n’avaient pas apporté mes affaires personnelles. Je me suis opposé à cette action.

« L’agent du ministère du renseignement qui m’accompagnait m’a dit qu’ils m’enverraient mes affaires dans quelques jours.

« À l’heure actuelle, quatre mois se sont écoulés et le Nouvel An est sur le point d’arriver, mais je n’ai reçu aucune de mes effets personnels, dont certains ont une grande valeur pour moi ».

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe