vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsDanger d'un génocide de la population sunnite d'Irak ; l'ingérence de l'Iran

Danger d’un génocide de la population sunnite d’Irak ; l’ingérence de l’Iran

 PRESIDENT
Communiqué de presse

Le 4 janvier 2014 – CNRI – « L’Irak est en chute libre vers la guerre civile et le génocide », a déclaré l’eurodéputé écossait Struan Stevenson, président la Délégation du Parlement européen pour les relations avec l’Irak. Selon Stevenson, l’assaut contre les terroristes présumés d’Al-Qaïda dans six provinces irakiennes n’est rien de moins qu’une couverture pour «l’anéantissement des sunnites opposés à la politique de plus en plus sectaire du Premier ministre chiite Nouri al-Maliki. »

Voici le communiqué de presse de Struan Stevenson :

«Lorsque je me suis rendu en Irak en novembre 2013, j’ai pu rencontrer un grand nombre de leaders sunnites qui avaient organisé des protestations et des manifestations contre Maliki à Anbar et Kirkouk et d’autres provinces sunnites. J’ai également rencontré l’un des deux Grands Muftis et chefs religieux sunnites d’Irak. Tous m’ont confié en détail comment ils ont été attaqués en permanence par les forces de Maliki et comment ses forces sont infiltrées par des assassins bien entrainés venus d’Iran. Facilement identifiables parce qu’ils parlent le persan plutôt que l’arabe. Ils m’ont expliqué que des milliers de sunnites ont été tués dans ces attaques et que les imams sunnites et les mosquées sont impitoyablement visés.

« Les efforts déterminés de Maliki pour éliminer tous les dirigeants sunnites du gouvernement irakien, y compris par de fausses accusations de terrorisme contre le leader humaniste et vice-président Irakien Tariq al-Hashemi, a conduit à une recrudescence des manifestations qui continuent maintenant depuis deux ans. Le comble a été l’arrestation violente de l’éminent député sunnite et président de la commission de l’Economie au Parlement irakien, le Dr Ahmad Alwani, le 28 décembre. L’arrestation est survenue quand une force d’assaut de 50 véhicules blindés, d’un hélicoptère de combat et des centaines de soldats lourdement armés ont massacré neuf membres de sa famille et l’ont arrêté ainsi que plus de 150 membres de son personnel. Ce massacre a eu lieu sous de faux prétextes et des accusations sans fondement de terrorisme. En réalité le Dr Alwani était un critique très audible des politiques de Maliki et de l’ingérence iranienne en Irak.

« Comme cela m’avait été expliqué en novembre dernier en Irak, le stratagème de Maliki, épaulé et encouragé par les mollahs d’Iran, consiste à coller l’étiquette de terrorisme et membres d’Al-Qaïda aux sunnites irakiens. Mais en réalité, j’ai été assuré qu’il n’y a aucun étranger impliqué dans les soulèvements des six provinces sunnites. Bien que certains djihadistes d’Al-Qaïda se soient infiltrés à Ramadi dans la province d’Al-Anbar, près de la frontière syrienne, ils ont cependant été rapidement chassés par les habitants. Les personnes qui ont maintenant pris les armes contre les forces de Maliki sont des citoyens irakiens ordinaires, contraints de se défendre contre un dictateur impitoyable. Honteusement, l’administration Obama a cédé au stratagème de Maliki et lui a fourni 75 missiles air-sol Hellfire, utilisés maintenant contre son propre peuple à Ramadi et dans d’autres villes sunnites. Dix drones de reconnaissance devraient suivre en mars, ainsi que 48 autres drones. Le premier d’une série d’avions de combat F-16 sera livré plus tard dans l’année.

« Les Américains semblent incapables de reconnaître que leur intervention maladroite en Irak a conduit jusqu’à présent à plus d’un million de morts irakiens, a transformé cette nation riche en pétrole en un pays ravagé par la désolation, et a remplacé le brutal Saddam Hussein par un autre dictateur corrompu et sanguinaire dans la personne de Nouri al-Maliki. Lui fournir des armes américaines pour lancer une guerre à outrance contre la minorité sunnite en Irak, alors que les mollahs iraniens applaudissent, ne résoudra rien et va certainement conduire à une guerre civile. La seule solution est d’écarter Maliki du pouvoir et de le remplacer par un gouvernement non-sectaire et rassembleur, respectueux de la liberté, de la démocratie, des droits humains, des droits des femmes et l’État de droit, et opposé à l’ingérence croissante de Téhéran. Même les hauts dignitaires chiites que j’ai pu rencontrer en Irak m’ont exprimé leur préoccupation concernant les agissements du régime scélérat de Maliki.

« En se cachant derrière les mensonges et les fabrications de Maliki, comme quoi les terroristes d’Al-Qaïda auraient pris le contrôle de Ramadi, de Fallujah et d’autres villes sunnites, les Américains ne font qu’ouvrir la voie au génocide de la population sunnite d’Irak.»

Struan Stevenson, eurodéputé
Président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec l’Irak

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe