mercredi, décembre 7, 2022
AccueilMultimédia-oldMultimédia: Iran ProtestationsPoursuite des manifestations et des affrontements avec les forces répressives au Kazeroun...

Poursuite des manifestations et des affrontements avec les forces répressives au Kazeroun et incendie des centres gouvernementaux.

iran-kazeroun-28mai-480

Soulèvement en Iran – No. 159

Les protestations et les manifestations du peuple et de la jeunesse courageuse du Kazeroun se sont poursuivies jeudi soir, le 17 mai et vendredi matin. Ceci malgré le fait qu’auparavant, des dizaines de Gardiens de la Révolution, des membres de la milice Bassidj et des unités spéciales anti-émeute de différentes villes, y compris des dizaines de véhicules et de bus des forces anti-émeute d’Ispahan ont été transférés au Kazeroun.

Les forces répressives essayaient d’affronter les manifestants en tirant des balles en plastique et du gaz lacrymogène. Selon les informations reçues au moins deux manifestants ont été tués et un certain nombre de personnes ont été blessées. Dans les affrontements entre la population et les forces répressives, des assassins du régime ont été battus par des manifestants et ont échappés de la scène. Lors de ces affrontements, un certain nombre de véhicules des forces de répression ont été brisés et plusieurs centres gouvernementaux ont été incendiés. En brûlant des pneus et du bois, les gens ont bloqué le chemin aux Gardiens de la Révolution et des forces anti-émeute.

Kazeroun dans le sud de l'Iran, ce matin au lendemain de la révolte La place principale

Les agents de renseignement du régime ont menacé les kazerounais contre toute diffusion ou divulgation d’informations sur les événements du Kazeroun sous peine de lourdes conséquences pour eux. Ils empêchent même les proches des blessés de se rendre à l’hôpital et de réagir à leur situation. Un certain nombre de blessés graves ont été transférés dans les hôpitaux de Shiraz.

Selon l’agence de presse gouvernementale IRNA, le mollah Khorsand, dont le discours a été constamment interrompu par les manifestants, a déclaré lors de la prière du vendredi d’aujourd’hui à Kazeroun au sujet de la « tentative de certains de mettre le feu au lieu de la prière du vendredi », que « certaines personnes ont brisé une des portes de la place de la prière du vendredi matin à Kazeroun et ont lancé des bombes incendiaires à l’intérieur, ce qui a causé de graves dommages à un climatiseur« . La même agence de presse a cité Hadi Pajouhesh Jahromi, le vice-gouverneur de la province de Fars : « Les manifestants ont brûlé un bâtiment de banque le vendredi matin et endommagé la propriété publique « .

Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a salué les courageux martyrs et le peuple kazerounais en deuil jeudi, appelant à la libération immédiate des personnes arrêtées et appelant tous les citoyens à aider les blessés. A cet égard, Mme Radjavi a demandé instamment l’envoi d’une mission d’enquête des Nations Unies et d’un représentant du Haut-Commissaire aux droits de l’homme.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 18 mai 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe