mardi, novembre 29, 2022
AccueilMultimédia-oldMultimédia: Iran ProtestationsLes portraits de Khamenei et les centres du Bassidj continuent de bruler...

Les portraits de Khamenei et les centres du Bassidj continuent de bruler en Iran où les grèves et manifestations se poursuivent

Les portraits de Khamenei et les centres du Bassidj continuent de bruler en Iran où les grèves et manifestations se poursuivent

Le soulèvement en Iran – No. 62

Le mardi 30 janvier, manifestations et grèves se sont poursuivi partout en Iran où les centres répressifs sont pris pour cible:

1. De jeunes courageux ont brûlé le portrait du dictateur iranien, Ali Khamenei, à Pardis, un quartier de Téhéran.

2. Un centre du Bassij, la milice répressive des pasdaran, a été incendié à Ramhormoz par de jeunes vaillants de cette ville.

3. Une base du Bassij, appelée Malik Ashtar, a été incendiée par des jeunes à Ilam.

4. A Chiraz, des jeunes courageux ont pris à partie cinq mollahs du régime dans la nuit du lundi 29 janvier.

5. La grève ouvrière de l’usine Kian Kurd à Malayer est entrée dans sa 17ème journée. Les grévistes se sont rassemblés devant le bâtiment du gouvernorat pour protester contre le non-paiement de leur salaire depuis six mois et de leur prime du Nouvel An depuis trois ans.

6. Les travailleurs de la Compagnie Ferroviaire « Traverse » sont dans leur dixième jour de grève. Ils protestent contre le non-paiement de leurs salaires depuis trois mois et de leur assurance depuis quatre mois. De nombreux salariés de cette compagnie ont été licenciés. Des milliers de salariés des chemins de fer dans le pays n’arrivent pas à gagner leur vie en raison du non-paiement de leurs salaires et sont privés de sécurité d’emploi

7. Les cheminots d’Ispahan, de Machhad, de Yazd et de Maragheh ont continué leurs protestations. On pouvait lire sur la bannière des grévistes de Maragheh: « Pas de salaire, pas d’assurance. Nous en avons assez. Combien de temps devrions-nous tolérer l’injustice et la discrimination? »

8. La manifestation des ouvriers de Tuiles Nilou à Najaf Abad se poursuit depuis deux semaines en raison du non-paiement de 28 mois de salaires. Les travailleurs portaient une grande bannière disant: « Privatisation, à quel prix? Qui va nous aider? »

9. A Saveh, les ouvriers de l’usine Kaveh de construction de pilons électriques, n’ont pas reçu leurs salaires depuis un an. Ils ont organisé des rassemblements de protestation durant toute la semaine.

10. Les personnes spoliées par l’établissement financière Caspien, affilié aux pasdaran à Racht, ont organisé un rassemblement de protestation devant la branche Golsar pour protester contre la spoliation de leurs biens. L’établissement financière a été créé avec le soutien de la Banque centrale, de l’appareil judiciaire et de la Radio-télévision de l’État pour recueillir les biens de la population. Mais maintenant, aucun d’entre eux ne répond au sujet des fonds perdus à cause de l’incurie des autorités qui prétendent à la faillite.

11. Les protestations des travailleurs de la compagnie de bus de Téhéran se sont poursuivies mardi. Ils protestent contre le non livraison de leurs logements par la coopérative d’habitation de l’entreprise.

12. Un groupe de salariés de la municipalité de Yasouj s’est réuni devant le Conseil municipal pour protester contre le non-paiement de leurs salaires.

13. Les salariés de l’hôtel de ville de Borujerd ont cessé de travailler depuis quatre jours et se sont rassemblés devant la mairie pour protester contre le non-paiement de leurs salaires depuis huit mois.

14. A Téhéran, des dizaines d’employés contractuels de la National Drilling Company ont protesté contre l’énorme disparité des salaires entre les dirigeants et les travailleurs de cette entreprise publique.

15. Les travailleurs contractuels du complexe pétrochimique de Fajr, dans le port de Khomeiny, ont protesté contre le non-paiement de leurs salaires et exigent une rémunération supplémentaire pour la pénibilité de leur travail.

16. Un groupe d’ouvriers de la savonnerie « Yas » à Khorramshahr s’est réuni pour protester contre le non-paiement de leurs salaires.

17. Les ouvriers de la sucrerie Fassa, qui n’ont pas reçu leur salaire depuis deux mois et souffrent de l’absence de sécurité au travail, se sont rassemblés sur le site de l’usine.

18. Des dizaines d’habitants de Darreh-Shahr, à Ilam, se sont rassemblés devant le bâtiment du gouverneur pour faire part de leurs réclamations. Mais les forces répressives ont ouvert le feu pour les disperser.

19. Les conducteurs de tracteurs Hadishahar (Jolfa) ont protesté contre l’abandon de leurs quotas d’essence et les problèmes de subsistance auxquels ils font face.

20. Des personnes démunies à Ramiandar, dans la province du Golestan, se sont rassemblés devant le gouvernorat pour protester contre l’absence de services minimaux. Les forces répressives ont fermé l’entrée du bâtiment pour empêcher les gens d’y entrer.

21. Un groupe de retraités de l’Université des sciences médicales de Kohgiluyeh-Boyerahmad s’est réuni devant le gouvernorat de Yasouj pour protester contre le non-paiement de leurs primes de retraite.

22. A Karaj, un groupe d’ingénieurs travaillant sur des projets de construction en cours, se sont rassemblés devant le Conseil municipal pour protester contre le non-paiement de leurs salaires.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er février 2018

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe