mercredi, décembre 7, 2022
AccueilMultimédia-oldMultimédia: Iran ProtestationsIran : Le directeur de l'Organisation des prisons reconnait l'arrestation de 5000...

Iran : Le directeur de l’Organisation des prisons reconnait l’arrestation de 5000 manifestants

Iran : Le directeur de l'Organisation des prisons reconnait l'arrestation de 5000 manifestants, dont 1400 femmes

Soulèvement en Iran – No. 69

Pour parer aux dénonciations des crimes commis contre les manifestants emprisonnés dans les geôles iraniennes, le régime des mollahs a organisé une visite de façade de quelques membres du Majlis à la prison d’Evine. Cette initiative de propagande est intervenue alors qu’avec le meurtre de Khaled Qaisari à la prison de Kermanshah, le nombre des martyrs sous la torture atteint les douze personnes.

Onze députés des mollahs, après trois semaines de préparations et d’ajournements, ont finalement été conduits à la prison d’Evine le 30 janvier.

Bien qu’il ait été interdit aux membres de la délégation triée sur le volet de parler librement de ses observations, certains ont révélé de nouveaux éléments concernant les crimes contre les personnes arrêtées au cours du soulèvement de janvier.

Citant Asghar Jahangir, le directeur de l’Organisation des prisons, Alireza Rahimi, membre de la Commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère a déclaré le 2 février: « Le nombre total de prisonniers des incidents de janvier se monte à 4972 personnes, dont 94.73% d’hommes et 5.27% de femmes. 438 personnes sont toujours en détention. En outre, 55 personnes sont détenues par le Ministère du Renseignement » (Agence de presse ILNA, 2 février).

Il n’est pas nécessaire de préciser que le nombre réel des personnes arrêtées est beaucoup plus élevé. En effet, de nombreuses prisons, centres de détention et « maisons secrètes » appartenant au ministère du Renseignement, aux pasdaran et autres forces répressives échappent au contrôle de l’Organisation des prisons.

L’un des objectifs du régime en organisant cette visite était de dissimuler le meurtre du courageux Sina Ghanbari sous la torture et le faire apparaitre comme un suicide. Mais le député Mohammad Kazemi a déclaré: « Nous n’avons pas obtenu beaucoup d’informations sur les circonstances et les causes du suicide de Sina Ghanbari. Jusqu’ici la visite des députés n’a pas permis d’élucider le mystère de sa mort.»

A propos du déroulement de la visite, le député Alireza Rahimi a expliqué: « Le nombres des personnes qui accompagnaient la délégation était surprenant … Environ 50 personnes accompagnaient les députés durant la visite. Toutes les conversations avec les prisonniers ont eu lieu en présence de responsables (de la prison). »

Mohammad Kazemi s’est également plaint du « nombre considérable d’agents qui accompagnaient les députés lors de la visite à la prison d’Evine (…) Il aurait été préférable que personne ne nous accompagne, ou que seul le chef de l’Organisation des prisons ou le chef de la prison d’Evine nous accompagne ».

Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a déclaré le 24 janvier, lors d’une réunion à l’Assemblé parlementaire du Conseil de l’Europe à Strasbourg: « Au moins 8 000 personnes ont été arrêtées durant le soulèvement. Chaque jour, des nouvelles concernant l’assassinat d’un prisonnier sous la torture nous arrivent, alors que les sbires du régime prétendent faussement qu’ils se sont suicidés en prison. » Elle a appelé les Nations Unies, l’Union européenne et le Conseil de l’Europe à prendre des décisions contraignantes pour forcer le fascisme religieux à libérer les manifestants emprisonnés et mettre en place une commission international pour enquêter sur les tueries en Iran et le cas des manifestants disparus ou tués sous la torture. « Trente-neuf ans de carnages et de crimes contre la population, de discriminations et de violences contre les femmes, de répression et de censure contre les libertés fondamentaux suffisent ? a-t-elle affirmé. La communauté internationale doit mettre fin à son silence. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 février 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe