dimanche, janvier 29, 2023
AccueilMultimédia-oldMultimédia: Iran ProtestationsAu moment anniversaire de la révolution antimonarchique, les manifestations populaires, mettre le...

Au moment anniversaire de la révolution antimonarchique, les manifestations populaires, mettre le feu aux affiches publicitaires de Khamenei, scander « la mort au dictateur » – vidéos

Au moment anniversaire de la révolution antimonarchique  Les manifestations populaires, mettre le feu aux affiches publicitaires de Khamenei, scander « la mort au dictateur » 

Le soulèvement en Iran -No. 76

Au moment anniversaire de la révolution antimonarchique, les manifestations populaires, mettre le feu aux affiches publicitaires de Khamenei, scander « la mort au dictateur » et des inscriptions des slogans dans les lieux publics se poursuivent à travers le pays

A la veille du trente-neuvième anniversaire de la révolution antimonarchique, alors que des protestations des ouvriers et des populations spoliées par les institutions banciares se poursuivent, les jeunes courageux ont manifesté leur rejet envers le régime du Guide suprêmeet leur détermination à renverser ce régime:

1. La Banque Meli sur la 17e avenue Shahrivar à Nahavand (10 février) a été incendiée.

2. Scander des slogans contre Khamenei dans les rues d’Aboozar, Chariati et les trois chemins de Baba Heidar à Farsan (province de Chaharmahal Bakhtiari). Les forces de sécurité du régime les ont réprimées et dispersées en tirant en l’air.

3. Pneu brûlés et slogans « mort à Khamenei » à Dehdasht de Lorestan (10 février).

Iran, Dehdash - le 10 février, Mort à Khamenei

4. Destruction les images de Khomeini, le fondateur de régime à Ahvaz (10 février)

5 des banderoles à l’effigie de Khamenei et Khomeini exposées dans les lieux publics de Shahinshahr pour marquer l’anniversaire de la révolution ont été déchirés (10 février).

6. Un bâtiment du Corps des gardes révolutionnaires (CGRI) en face du poste de police et à côté de la cimenterie de Drood a été incendié (8 février).

7. Les fenêtres de la branche de la caisse d’épargne Caspienne appartenant à l’CGRI ont été brisées par des personnes en colère qui ont été pillées par la Caspienne à Mashhad, la nuit du9 février).

8. Des bannières publicitaires avec des images de Khamenei et Khomeini dans certains villages du Kurdistan ont été incendiées (9 février).

9. De banderoles du régime à l’anniversaire de la révolution au Machhad ont été déchirées. (9 février).

10. Une grande photo de Khamenei et Khomeiny a été brpulé par les jeunes de Kermanshah (9 février).

Iran Kermanchah - des jeunes brulent une affiche à l'occasion de l'anniversaire du régime

11. Une image géante de Khamenei et Khomeiny a été brulé en scandant  » mort à Khamenei » par les jeunes courageux de Malek Shahr d’Isfahan (9 février).

12. Une bannière publicitaire avec des images des chefs du régime sur la place Nabovat à Qom a été brulé (9 février)

13. Cérémonie commémorative pour le 40ème du martyre de Mohsen Adeli, le courageux jeune de Dezful tué lors du soulèvement, avec une foule massive. (8 février).

Iran, Dezful - Commémoration pour le manifestant Mohsen Adeli

14. Cérémonie commémorative pour le 40ème jour du martyre de Mehdi Kahzadi tué pendant le soulèvement, de Dorood dans son village natal (8 février).

Commémoration pour le manifestant Mehdi Kahzadi tué dans le soulèvement en janvier en Iran

15. Cérémonie commémorative pour le 40ème jour du martyre d’Ehsan Kheiri, sur sa tombe dans la ville de « Golzar Shahidan ».

Commémoration pour le manifestant Ehsan Kheiri tué dans le soulèvement en janvier en Iran

La cérémonie de commémoration des martyrs se déroule en dépit des restrictions imposées par les agents de renseignement, les agents en civil et autres mercenaires, et de l’interdiction des slogans de masse et des discours des proches des martyrs.

16. des slogans « mort au dictateur, mort à Khamenei » lancés dans différentes parties de Téhéran et dans les villes de Hamedan, Kermanshah, Karaj, Ray et Ahwaz (10 février).

17. Des slogans « mort à Khamenei » écrits sur les murs publics dans différentes parties de Téhéran. Les jeunes gens de l’est de Téhéran continuent d’écrire sur les murs malgré le fait que la municipalité a chargé des équipes pour nettoyer les murs.

18. A Khorramabad, les jeunes ont écrit sur le mur: « Khamenei va partir ». Il y a aussi des slogans de « mort à Khamenei » sur les murs de Shahrood et Hamedan.

19. En raison de la faillite économique du régime et de la baisse de la valeur du Rial, la monnaie iranienne, les gens retirent leur argent des banques. Les gens font la queue devant de nombreuses banques dans différentes villes pour retirer leur capitaux.

20. Des membres de la milice Bassidj, de la police et des militaires des organes respectifs continuent de déserter. En brûlant leurs cartes d’identité, ils conspuent le régime et insistent sur l’adhésion au soulèvement et au peuple.

21. Les carreleurs d’Ispahan ont organisé une manifestation de protestation devant la municipalité de cette ville (10 février).

22. Les travailleurs de la société Noor Plast de Qazvin ont arrêté la production pour la troisième journée pour protester contre le non-paiement de la prime d’assurance et des salaires d’un an et ont exigé la prise en compte immédiate de leurs problèmes. Leurs précédentes visites au gouverneur du régime n’ont pas abouti. (10 février).

23. Les marchands de rue du 15e arrondissement de Téhéran (Sud-est de Téhéran) se sont rassemblés devant la municipalité pour protester contre l’interdiction du marché local. Ils disent que leur crime était qu’ils n’ont pas volé et qu’ils gagnaient leurs vies honorablement, alors les agents du régime les ont privés de leur zone de marché (9 février).

Iran, Téhéran devant la mairie du 15ième arrondissement le 10 février

24. Les travailleurs de Téhéran et de Company de Bus se sont rassemblés pour la neuvième journée consécutive pour protester contre le statut incertain des projets résidentiels à Sepidar 2 et 3 devant la municipalité de Téhéran. Ces maisons devaient être livrées aux actionnaires de l’entreprise en 2002. Les manifestants ont scandé : »Mort à l’oppresseur, salut à l’ouvrier” (10 février).

25. Un certain nombre de diplômés sans emploi de Shoosh ont protesté devant la Haft Tape Sugar Cane Company (9 février).

26. A Boroujerd, un groupe d’ouvriers licenciés de Saman Tiles Factory s’est réuni devant le bureau du gouverneur pour protester contre leur salaire retardé et leurs primes (8 février).

27. Plusieurs travailleurs des terminaux et des réservoirs du port de Mahshahr ont organisé une manifestation de protestation. Ils ont décidé de créer une organisation pour répondre à leurs demandes. (8 février).

28. Les travailleurs de Shirvan Power Plant se sont rassemblés dans la centrale électrique pour protester contre l’absence d’un salaire de 5 mois. (8 février).

29. 100 travailleurs de l’usine sidérurgique Shafaq de Takestan ont cessé de travailler pour la quatrième fois au cours de la dernière semaine pour protester contre l’incapacité de répondre à leurs demandes. (8 février).

30. Les colporteurs se sont rassemblés à Karaj pour protester contre les attaques et la destruction de leurs chariots et kiosques par les forces de sécurité.

31. Un certain nombre d’employés de la compagnie pétrolière à Téhéran ont protesté contre la résolution de la commission du Majlisvisant à réduire la rémunération des employés en fin de carrière (8 février).

32. Un groupe de marchands de Plasco s’est réuni à nouveau devant le bâtiment effondré de Plasco pour protester contre l’incertitude et le mépris des fonctionnaires du régime pour résoudre leurs problèmes. (8 février).

33. Un groupe de personnes pillées par la Caspienne s’est réuni devant la banque centrale à Téhéran. Ils portaient des banderoles: « L’argent de tous les déposants doit être remboursé en même temps » (8 février).

34. Les épargneurs de l’Institut Arman Vahdat du Khouzestan et de la Caspienne de Téhéran se sont réunis devant la Banque centrale de Téhéran. Ils ont protesté contre les retards du régime face à leurs problèmes (8 février).

Iran Ahwaz manifestation contre régime

35. Les personnes pillées par l’institution caspienne d’Abhar se sont rassemblées à l’entrée de l’institut et ont jeté des tomates et des œufs pourris. Le chef de la branche le ferma par crainte de la colère des manifestants (8 février).

36. Les chauffeurs de taxi de la ville de Qom se sont rassemblés pour protester contre les prix élevés du carburant et les tarifs réduits devant le bureau du gouverneur (8 février).

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 février 2018

 

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe