mercredi, octobre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeLe ministre des Affaires étrangères du plus grand violateur des droits humains...

Le ministre des Affaires étrangères du plus grand violateur des droits humains et parrain du terrorisme (le régime iranien) à Davos

Le ministre des Affaires étrangères du plus grand violateur des droits humains et parrain du terrorisme (le régime iranien) à Davos

-Plus de la moitié des exécutions recensées dans le monde ont eu lieu en Iran en 2021.

– Accueillir Abdollahian encourage les mollahs à intensifier la répression en Iran et à l’étranger et à accélérer le projet d’acquisition de la bombe atomique.

Amir Abdollahian, serviteur de Qassem Soleimani et actuel ministre des Affaires étrangères du régime des mollahs, s’est rendu en Suisse pour participer à la conférence de Davos, aujourd’hui. Sa visite va à l’encontre des intérêts du peuple iranien, de la paix et de la sécurité dans la région. Elle constitue une violation manifeste des principes démocratiques et des droits humains internationalement reconnus. Elle encouragera également le régime dans ses violations brutales et systématiques des droits humains, l’escalade de la guerre et du terrorisme dans la région et dans le monde entier, ainsi que la poursuite et l’accélération de son projet d’acquisition de l’arme nucléaire.

La visite d’Abdollahian a lieu au moment où les plus démunis de diverses régions d’Iran se sont soulevés contre les politiques criminelles et de pillage des mollahs, notamment contre l’augmentation des prix des produits essentiels. En réponse, les forces répressives ont ouvert le feu sur les manifestants, faisant de nombreux morts et des centaines de blessés et d’arrestations.

Un jour seulement avant la visite d’Abdollahian, Amnesty International a annoncé : « Le rapport de 66 pages d’Amnesty montre qu’au moins 579 exécutions ont été recensées dans 18 pays l’année dernière, soit une augmentation de 20 % par rapport au total enregistré pour 2020. » Amnesty ajoute : « L’Iran a représenté la plus grande partie de la hausse de 2020-2021, en exécutant au moins 314 personnes (contre au moins 246 en 2020), son plus haut total d’exécutions depuis 2017. » Dès lors, plus de la moitié du total des exécutions enregistrées dans le monde (54%) ont eu lieu en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
25 mai 2022

Le ministre des Affaires étrangères du plus grand violateur des droits humains et parrain du terrorisme (le régime iranien) à Davos
Amir Abdollahian (actuel FM d’Ebrahim Raisi), embrassant sur le front Qassem Soleimani – 13 juin 2013
Hossein Amir Abdollahian rencontrant Bashar al- Assad, le dictateur syrien à Damas – Aout 2021
Amir Abdollahian et Hassan Nasrallah, chef de l’organisation terroriste du Hezbollah- 8 octobre 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe