vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsLes Iraniens et les militants de l’OMPI expriment leur soutien aux manifestations...

Les Iraniens et les militants de l’OMPI expriment leur soutien aux manifestations en Iran

Les Iraniens et les militants de l’OMPI expriment leur soutien aux manifestations en Iran
Alors que les manifestations se multiplient en Iran, les Iraniens épris de liberté et les partisans de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) organisent des rassemblements dans le monde entier pour faire écho à la voix de leurs compatriotes en révolte.

Les 21 et 22 mai, les militants de l’OMPI ont organisé des rassemblements à Göteborg et à Vienne, dénonçant les violations des Droits de l’Homme en Iran et l’inaction des gouvernements occidentaux face à la détérioration de la situation des Droits de l’Homme en Iran.

Le 14 mai, des Iraniens et des partisans de l’OMPI se sont rassemblés à Berlin, Stuttgart, Heidelberg, Göteborg, Ottawa et Bucarest, appelant à un changement de régime et soutenant les récentes manifestations en Iran. Ils ont brandi différentes pancartes et bannières, exhortant la communauté internationale à soutenir le peuple iranien et à soutenir son aspiration à avoir un pays libre.

Voici quelques-uns des slogans que les Iraniens épris de liberté ont scandés lors de leurs manifestations :

« A bas le tyran, qu’il s’agisse du Shah ou du leader (Ali Khamenei) ».

« Résistants, guerriers, nous sommes prêts à lutter jusqu’au bout !« . »A bas Khamenei, Mort à Raïssi, à bas Khomeiny » « Canons, tanks, pétards, les mollahs doivent partir ! ».

« A bas le principe du Velayat-e-Faqih (dictature théocratique absolue) ».
Ces manifestations ont coïncidé avec les protestations dans une douzaine de villes iraniennes, qui ont éclaté en raison de la montée en flèche des prix et des politiques
désastreuses du régime qui ont aggravé la calamité financière de l’Iran.

De plus, le 22 mai, des dizaines de villes à travers l’Iran ont été le théâtre de rassemblements de protestation de retraités et de pensionnés de l’Organisation de la sécurité sociale, qui ont poursuivi leurs rassemblements des semaines et des mois précédents, exigeant une augmentation de leurs pensions comme mesure immédiate pour faire face à leurs difficultés croissantes alors que l’économie iranienne souffre de la corruption, de la mauvaise gestion et de l’ineptie du régime.

Lors de leurs rassemblements dimanche, les partisans de l’OMPI dans différents pays d’Europe ont également soutenu les courageux retraités qui poursuivent leurs protestations en Iran depuis des mois.

Les Iraniens épris de liberté ont également exhorté la communauté internationale à poursuivre les responsables du régime pour leur rôle dans les violations des Droits de l’Homme et l’exportation du terrorisme. Ils ont notamment demandé qu’Ebrahim Raïssi, le président du régime, soit tenu responsable de son rôle dans le massacre, en 1988, de plus de 30 000 prisonniers politiques, pour la plupart membres de l’OMPI.

Du crépuscule à l’aube, par un froid insupportable ou une chaleur accablante, ces Iraniens épris de liberté ont soutenu sans relâche la cause de la liberté pour l’Iran. Ils ont persévéré et réclamé les droits de leurs compatriotes en Iran et leurs Droits Humains alors que les gouvernements occidentaux tentent de poursuivre leur politique erronée de complaissance du régime de Téhéran.

Un exemple frappant est le sit-in de neuf mois des partisans de l’OMPI à Stockholm, en Suède, où Hamid Abbasi (Noury), un ancien officier de prison impliqué dans le génocide de 1988, était jugé pour crimes contre l’humanité.

Alors que le procès de Noury avançait, les partisans de l’OMPI sont venus de toute l’Europe pour se rassembler sous des températures négatives et exprimer leurs revendications.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe