vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeLes pasdaran, une armée terroriste au service de la sauvegarde du régime...

Les pasdaran, une armée terroriste au service de la sauvegarde du régime iranien

Les pasdaran, une armée terroriste au service de la sauvegarde du régime iranien

CNRI – Alors que les activités macabres de Daech ont absorbé les médias Occidentaux, avec des décapitations atroces, des attaques au couteau, des homicides commis au volant de véhicules, des fusillades et des attentats à la bombe, perpétrés en Europe et aux Etats-Unis, une plus dangereuse menace terroriste, l’armée des pasdaran iraniens est négligée.

Les Gardiens de la révolution islamique d’Iran (pasdaran) supplantent Daech aussi bien en termes de taille, que de puissance.

Daech a environ quelques 30 000 combattants, qui sont pour la plupart équipés d’armes de petit calibre, avec un accès limité aux armes de haute technologie.

Par contre, les pasdaran disposent d’environ 125 000 combattants, une marine et des forces spéciales. L’armée des pasdaran compte 100.000 soldats dans 20 divisions d’infanterie. La Marine des pasdaran compte 20.000 matelots, dont 5.000 Marines. Il y a 5000 membres des forces spéciales des pasdaran appelés « Force Qods ». En outre, les Gardiens de la révolution ont également des réservistes, « la milice du Bassidj », qui sont une force paramilitaire dont le nombre est d’environ 90 000, mais qui sont capables d’une mobilisation potentielle d’environ 300 000 à 1 million de combattants.

Les pasdaran ont été créés après la révolution iranienne en 1979. L’armée régulière iranienne a été constitutionnellement mandatée pour défendre les frontières de l’Iran et maintenir l’ordre intérieur, mais les pasdaran ont été mandatés pour protéger « la nature islamique » du pays. La création des pasdaran a signalé, aussi bien à la population qu’aux forces armées régulières, que le régime de Khomeiny cherche à développer sa propre machine de répression pour créer un ordre nouvel en Iran. Aujourd’hui, les pasdaran rivalisent avec la police et le pouvoir judiciaire quant à leurs prérogatives et ils peuvent même remettre en cause l’action des forces armées régulières.

Depuis leur naissance en tant qu’une force fondée sur une idéologie intégriste, les pasdaran ont un rôle déterminant dans pratiquement tous aspects de la société iranienne. Leur rôle social, politique, militaire et économique a progressé ces dernières années et ils sont maintenant responsables de la sécurité intérieure et des frontières, de l’application de la loi, ainsi que du développement du projet balistique en Iran. Les pasdaran sont réputés avoir le contrôle de la contrebande, le contrôle du détroit d’Ormuz et leurs forces navales sont chargées du contrôle opérationnel du golfe Persique, où ils ont participé à plusieurs actes d’agression contre les forces navales étrangères.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe