vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeLe régime iranien cherche par des attentats à Bagdad à imposer Maliki...

Le régime iranien cherche par des attentats à Bagdad à imposer Maliki comme premier ministre

archiveet à s’emparer du pouvoir en Irak

CNRI – La Resistance iranienne condamne vigoureusement la série d’attentats qui a meurtri Bagdad mardi faisant de très nombreuses victimes innocentes. Elle adresse ses condoléances aux familles endeuillées et forme des vœux de prompt rétablissement pour les blessés. La Résistance iranienne demande également l’ouverture d’une enquête sur ces crimes terroristes sous la houlette du Conseil de sécurité de l’ONU. Une telle enquête mènerait sans aucun doute jusqu’au régime iranien aux mains pleines de sang et ses agents en Irak

Ces explosions criminelles ne servent que les intérêts du fascisme religieux au pouvoir en Iran et à faire obstacle à la formation d’un gouvernement national, démocratique et non confessionnel. Ces attentats s’inscrivent également dans le sens d’imposer Maliki au poste de premier ministre et de continuer à usurper le pouvoir du peuple irakien. D’autant plus que l’initiative du roi Abdallah d’Arabie saoudite pour régler la crise irakienne et l’accueil favorable qu’elle a largement rencontré en Irak et dans la région, avait porté un coup aux plans du régime des mollahs et de ses agents en Irak. Irrités par cette initiative, les dirigeants du régime ont donné l’ordre à leurs agents de s’y opposer à n’importe quel prix.

Auparavant déjà, la divulgation de milliers de documents sur les crimes du régime iranien et de la bande de Maliki en Irak, ont créé un scandale pour Maliki et attisé la haine et le rejet du peuple irakien à son égard. L’appel à son jugement dans un tribunal international pour crimes contre l’humanité s’amplifie de jour en jour.

Le régime des mollahs veut depuis le début que Maliki demeure premier ministre. Après sa dernière visite à Téhéran où il a donné davantage de garanties de respecter les ordres du guide suprême des mollahs, en particulier d’exercer des pressions sur les Moudjahidine d’Achraf, le régime a annoncé de manière inhabituelle dans un communiqué officiel que Maliki était le bon candidat pour le poste de premier ministre en Irak.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 novembre 2010

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe