samedi, décembre 10, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeLa Résistance iranienne condamne les attentats à la bombe au sanctuaire de...

La Résistance iranienne condamne les attentats à la bombe au sanctuaire de Kazemein en Irak

 Réagissant avec appréhension à une résolution du Parlement européen en faveur d'Achraf, les mollahs iraniens attribuent les explosions en Irak à l’OMPI

CNRI – La Résistance iranienne condamne fermement l’attentat terroriste et criminel au sanctuaire de Kazemein, le 24 avril, et exprime ses condoléances aux familles endeuillées. Elle forme des vœux de prompt rétablissement pour les blessés.

Suite à l'adoption d'une résolution soutenant les droits des résidents d’Achraf en Irak, le régime des mollahs, réagissant de manière méprisable avec appréhension, a tenté d'attribuer les attentats récents en Irak à l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI) en propageant de fausses informations, par l'intermédiaire de ses médias.

Jam-e-Jam, la télévision d'Etat iranienne, a cité des « sources informées » parlant de l'implication de l’OMPI dans des attentats-suicides du jeudi 23 avril contre des pèlerins iraniens dans la province de Diyala. « L'Union européenne insiste sur la présence de ce dangereux groupuscule en Irak », a dit la chaîne, ajoutant que « le Parlement européen a adopté une résolution reconnaissant que son expulsion est une violation des droits de l'homme » et « a demandé le maintien de la présence des membres des Monafeghine (terme péjoratif utilisé par le régime iranien pour l’OMPI) sur le territoire irakien. ».

Ces tentatives désespérées révèlent le rôle du régime de Téhéran dans ce crime inhumain. C’est une tactique bien connue du régime des mollahs depuis des années d’attribuer ses propres crimes à la Résistance. Les attentats au sanctuaire de l'imam Reza à Machad en 1994 et les efforts déployés par le régime pour les attribuer à l’OMPI l’illustrent clairement. 

La dictature religieuse en Iran, qui considère l’instauration de la démocratie et de la paix en Irak comme la corde de sa propre potence, est la seule à bénéficier de ces meurtres et de cette violence aveugle. Ce régime exporte le terrorisme et l’intégrisme, sous couvert de l'islam, et alimente les conflits dans la région de l'Irak à l'Afghanistan, du Liban à la Palestine et au Yémen.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 avril 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe