vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsUn prisonnier politique, sympathisant de l’OMPI, décède des suites de tortures

Un prisonnier politique, sympathisant de l’OMPI, décède des suites de tortures

 CNRI – M. Mahmoud Ghassem-Zadeh, 48 ans, sympathisant des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), est mort en prison le 18 avril des suites de tortures sauvages. Le 14 avril, des agents du renseignement l’avaient arrêté à son domicile à Babolsar, dans le nord d l’Iran, et l’avaient emmené dans un premier temps aux services de renseignement de Babol, puis à Ghaemchahr et enfin à Sari. M. Ghassem-Zadeh qui souffrait de troubles cardiaques et respiratoires, a été immédiatement soumis à la torture.

Après quatre jours de torture, à 15h00 le 18 avril, alors qu’il était au plus mal, les agents du renseignement l’ont transféré à l’hôpital Nimeh-Chaban de la ville de Sari. Les obstacles que les agents ont posés pour son dossier médical ont retardé de deux heures et demie sa prise en charge par les médecins. Les médecins n’ont pu le sauver et il s’est éteint à 23h00.

Pour couvrir ce crime, les services de renseignement n’ont pas autorisé l’autopsie, et le médecin légiste a marqué que la cause du décès restait indéterminée.

Cependant, selon des témoins à l’hôpital et le médecin légiste, le corps était couvert d’hématomes, de marques de coups et de d’entailles.

Ce n’est pas la première fois qu’un prisonnier politique meurt sous la torture. On peut citer les cas d’Abdolreza Rajabi , Valiollah Feiz-Mahdavi, Amir-Hossein Hechmat-Saran, Zahra Kazemi, Zahra Bani-Yaghoub, Ebrahim Lotfollahi, Hachem Ramezani, Omid-Reza Mir-Sayafi et bien d’autres, qui ont perdu la vie dans les mêmes circonstances.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des instances internationales de défense des droits de l’homme à condamner ce crime inhumain et à prendre les mesures nécessaires pour sauver la vie des prisonniers politiques. Elle demande au Secrétaire général de l’ONU, au Conseil de Sécurité et au Haut commissariat au Droits de l’Homme de nommer une mission d’enquête internationale sur la situation dans les prisons politiques, la torture et la mort des détenus d’opinion sous la torture en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
Le 27 avril 2009

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe