vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeLa Résistance iranienne condamne l’attaque lancée contre l’ayatollah Ayad Jamalodine et en...

La Résistance iranienne condamne l’attaque lancée contre l’ayatollah Ayad Jamalodine et en fait porter la responsabilité au régime

CNRI – La Résistance iranienne condamne avec force l’attaque terroriste dans la soirée du 2 août contre le domicile d’Ayad Jamaledine, éminent dignitaire religieux irakien à Bagdad. Elle forme des vœux de prompt convalescence à son égard ainsi que pour les personnes qui ont été blessées et hospitalisées avec lui dans cet attentat criminel.

Il ne fait aucun doute que le fascisme religieux au pouvoir en Iran, ses affidés et ses agents en Irak sont responsables de cet attentat terroriste, étant hostiles à l’ayatollah Jamaledine en raison de son opposition bien connue aux ingérences du régime des mollahs en Irak.  Déjà auparavant, il avait été à plusieurs reprises la cible d’attaques terroristes du régime.

Ayad Jamaledine, dirigeant du courant Ahrar, n’a cessé sur le plan national, régional et international de dénoncer et condamner l’ingérence terroriste et intégriste du régime iranien en Irak et la mainmise et l’infiltration de ce régime dans les appareils de sécurité, militaire, politique, économique irakiens ainsi que les attaques meurtrières des forces irakiennes contre le camp d’Achraf opérées sur l’injonction des mollahs.

Ayad Jamaledine considère la notion du régime du guide suprême et de la dictature sous couvert de la religion, comme une conception réactionnaire sans aucun fondement dans l’islam ni dans le chi’isme. L’ayant dénoncé comme tel, il fait l’objet de la colère et de la haine constantes des mollahs anti-iraniens et anti-musulmans.

L’attaque contre cet éminent dignitaire chi’ite reflète l’ampleur des crimes et de l’ingérence du régime iranien en Irak et combien de nombreux responsables irakiens font office d’agents de ce régime. L’ONU et les Etats-Unis doivent mener des enquêtes indépendantes et impartiales pour identifier les auteurs de cette attaque et les faire connaitre.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 août 2011

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe