mercredi, février 8, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsAu 99e jour du soulèvement, manifestations massives à Zahedan et Rask

Au 99e jour du soulèvement, manifestations massives à Zahedan et Rask

Au 99e jour du soulèvement, manifestations massives à Zahedan et Rask

Soulèvement en Iran – N°202

• « A bas Khamenei », « à bas la milice du Bassidji et les pasdarans », « jamais de capitulation, la victoire ou la mort »

• Incendie de centres de répression, d’affiches et d’équipements infâmes du régime dans différentes villes par la jeunesse insurgée

Le 23 décembre, au 99e jour du soulèvement, des milliers de personnes ont manifesté à Zahedan après la prière du vendredi en scandant « à bas Khamenei », « Khamenei Zahak (tyran légendaire), on va t’envoyer sous terre », « à bas la milice du Bassidji et les pasdarans », « c’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] », «pauvreté, corruption et vie chère, nous allons les renverser », « pasdarans, miliciens du Bassidj, vous êtes notre Daech», « c’est le dernier message, exécutez et ce sera un soulèvement », « milicien du Bassidj, ordure », « liberté, liberté, liberté » et « jurons sur le sang de nos camarades de résister jusqu’au bout ». Les femmes courageuses de Zahedan ont participé à cette grande manifestation en scandant « mon cher frère, je te vengerai ». Les manifestants ont piétiné le nom de Khamenei écrit sur l’asphalte.

Les manifestants ont scandé à l’adresse des agents en civil « pasdarans sans honneur, ne portez pas de vêtements baloutches ». Les jeunes de Zahedan brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « à bas le plus dictateur des dictateurs de l’histoire », «interdit de courber la tête », « le corrompu sur Terre c’est toi, la lumière et le ciel c’est moi », « tu es le détourneur de fonds, le pilleur, l’émeutier et le violeur, mais je suis le condamné à mort », « Baloutches, Kurdes, Turcs, Lores, Fars, Bakhtiaris, Azéris, unité, unité » et « jamais de capitulation, la victoire ou la mort ».

A Rask, de jeunes intrépides ont manifesté dans la rue malgré la forte présence des forces répressives. Ils ont protesté contre l’enlèvement de l’imam du vendredi de la ville par les agents de Khamenei. Des manifestants à Zahedan portaient également des pancartes demandant la libération de l’imam du vendredi de Rask.

Les gens à Arak ont fleuri la tombe du martyr Mehrshad Shahidi. A Sanandaj, la cérémonie du 40e jour de deuil du martyr Issa Bigleri a eu lieu en présence d’une foule qui scandait « un martyr ne meurt pas ». A Chiraz, la cérémonie du 40e jour de deuil du martyr Omid Zareh Mouayidi s’est tenue en présence de nombreuses personnes. La mère du martyr a crié aux forces répressives : «Venez me prendre » et a dit en s’adressant à la foule : « ayez du cran, le sang de mon enfant sera ne pas piétiné ». La cérémonie du 40e jour de deuil du martyr Habibollah Fathi s’est tenue à Divandareh en rassemblant une foule importante.

En mémoire des martyrs de la ville d’Izeh, la jeunesse insurgée a incendié des bases de la milice du Bassidj et des pasdarans à Qom, Qahderijan, Ispahan, Kerman, Shoush, Doroud et Damavand. Elle a livré aux flammes les portraits de Khamenei et Qassem Soleimani à Zahedan, Bandar Abbas, Rafsanjan, Toisarkan et Meshkinshahr. Elle a également mis le feu à une banderole officielle sur la place Olympique de Téhéran, à des équipements de la chaîne de télévision du régime à Shapour Abad (Lorestan), et à des panneaux d’affichage du ministère du renseignement et des services de renseignement des pasdarans à Ramsar, Khoi et Talash.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 décembre 2022