samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeIran : Manœuvre de missiles et démonstration de force des mollahs trahissent...

Iran : Manœuvre de missiles et démonstration de force des mollahs trahissent la crainte

 d’un changement d’équilibre dans la région et de leur renversement

CNRI – Le régime des mollahs vient de lancer une manœuvre de missiles, qui devraient selon le pouvoir durer une dizaine de jours. Elle survient en pleine crise interne et guerre des loups entre Khamenei et Ahmadinejad et alors que l’équilibre des forces sur le plan international et régional, surtout avec le soulèvement en Syrie, a évolué de manière sans précédent contre le régime. Préoccupés à l’extrême par l’effondrement de leur front régional et par le développement de la révolte en Iran, les mollahs essaient par cette manœuvre de remonter le moral des pasdaran et de leurs forces en proie aux défections et d’empêcher la décomposition de leurs forces au Moyen-Orient, en particulier en Irak et au Liban. Ce qui inquiète aussi le régime, c’est que cette situation ne rende les intrigues, la répression et la tuerie de son opposition organisée encore plus compliquées.

Alors que le général Hadji-Zadeh, commandant des forces de missiles balistiques, n’a pas hésité à faire preuve d’arrogance en annonçant que cette manœuvre envoyait « un message de paix et d’amitié pour les pays de la région ». Le général Hossein Salami, n° 2 du corps des pasdaran a, lui, menacé les pays voisins en disant que cette manœuvre servait d’avertissement à la présence des navires américains et de quelques autres pays dans la région du Golfe persique.

Le régime essaie de faire passer pour sienne la technologie utilisée dans ces manœuvres et de se donner avec l’image d’un pays développé, alors que les missiles testés, les Shahab, Shahab 2 et Zelzal ne sont que des Scud de fabrication russe.

Le général Hadjizadeh n’a pas eu peur de mentir en disant que «  la portée de nos missiles est de 2000 km. Cela ne veut pas dire que nous ne possédions pas la technologie et la technique pour produire des  missiles d’une portée de plus de 2000 km, mais parce que nous n’avons pas besoin d’une portée de plus de 2000 km (…) Israël n’est pas à une portée de plus de 1200 km et il est possible de frapper ce régime. Les Etats-Unis aussi nous ont rendu la chose plus simple car les bases de ce pays sont autour de nous à une distance de 130, 200, 250 et au plus loin 700 et 800 km de notre territoire. Nous pouvons toucher tous les objectifs américains dans la région avec les missiles que nous possédons.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 juin 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe