vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Les purges des professeurs d'université, une nouvelle tactique répressive

Iran : Les purges des professeurs d’université, une nouvelle tactique répressive

CNRI – Abbas-Ali Amid-Zandjani, le président de l’université de Téhéran nommé par Mahmoud Ahmadinejad, a licencié plusieurs professeurs, dont le Dr. Hossein Bachirieh, le Dr. Hadi Samti et le Dr. Seyed Chah-Handeh,  a annoncé le quotidien gouvernemental Mardom-Salary le 24 août.

Dans une directive, le service de sécurité de l’université, une branche du ministère des Renseignements (le VEVAK), a annoncé récemment, “Les professeurs d’université doivent informer à l’avance les services de sécurité de leur faculté de tous les voyages qu’ils prévoient à l’étranger, même pour des raisons personnelles. Les voyages pour la recherche ou des études scientifiques financés par les universités d’Etat ou les institutions non gouvernementales ne sont pas exemptés de la règle.”

Le 21 juin 2006, conformément à la politique répressive, Amid-Zanjani avait renvoyé 50 enseignants de premier plan de l’université de Téhéran.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des syndicats étudiants internationaux et des autres organismes concernés à condamner ces mesures répressives contre des professeurs et les étudiants par le régime des mollahs. Elle appelle également à l’adoption de mesures pour expulser ce régime fasciste  religieux des institutions culturelles et éducatives internationales.    

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 août 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe