samedi, décembre 10, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeIran : Le président du Majlis des mollahs reconnait l’ingérence en Irak

Iran : Le président du Majlis des mollahs reconnait l’ingérence en Irak

et menace d’une recrudescence du terrorisme

 CNRI – Le président du Majlis des mollahs (parlement), Ali Larijani, a reconnu l’ampleur de l’ingérence du régime en Irak, au Liban et en Palestine mercredi et a dit que « les Américains pensaient qu’en occupant l’Irak, ils pourraient édifier une tour de démocratie dans ce pays qui influencerait l’Iran. Mais la stratégie de la république islamique et la génération éclairée du monde musulman aujourd’hui, ont créé des circonstances qui ont plongé les Américains dans un bourbier où ils ne peuvent ni avancer ni reculer. »

 

S’exprimant lors d’une réunion du « Parti de la coalition islamique», Larijani a qualifié les groupes terroristes de la région affiliés au régime des mollahs de « corps expéditionnaire du changement dans le monde » et a annoncé davantage d’opérations terroristes. « Si l’occident ignore l’expérience du passé et commet davantage d’erreurs de calcul, alors il devra faire face à ces héros qui ont promu dans la région l’idée de mener des croisades et d’embrasser la mort et qui ont répandu la culture du martyre (suicide). Dans ces conditions, ils feraient mieux de tout remballer et de quitter la région pour toujours », a-t-il dit. 

Dans une autre fausse démonstration de force à l’attention des Etats-Unis, il a ajouté : « si vous [les Américains] continuez de traiter cette nation comme vous l’avez fait dans le passé, alors ce à quoi vous serez confrontés ne sera pas d’une petite échelle. Si vous faites davantage de mauvais calculs, nous altèreront la situation dans la région contre les Américains. »

Entretemps, Larijani a nommé le général Mohammad Jafar Sahraroudi à la tête de son bureau et le général Ghafour Darjazi à la tête de la sécurité du Majlis. Il s’agit de deux terroristes connus directement impliqués dans l’assassinat d’opposants du régime en Europe et recherchés par la justice dans certains pays européens.

Les propos du président du Majlis des mollahs et de ses délégués dans les premières semaines de la nouvelle législature, illustrent ce que la Résistance iranienne a annoncé immédiatement après la farce électorale de mars. Elle avait dit qu’Ali Khamenei, le guide suprême des mollahs, avait l’intention de faire du Majlis une assemblée de bourreaux et de  criminels, à l’image du cabinet d’Ahmadinejad, pour foncer sans obstacle dans sa quête à l’arme atomique, dans son exportation du terrorisme et la répression qu’il fait régner en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 juin 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe