mercredi, décembre 7, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Exécution collective de 10 prisonniers à Gohardacht

Iran : Exécution collective de 10 prisonniers à Gohardacht

Appel international de Maryam Radjavi

CNRI – Le régime criminel au pouvoir en Iran, a exécuté à l’aube de ce mercredi 19 janvier dix détenus à la prison de Gohardacht. La veille, il pendait un autre prisonnier à la maison d’arrêt de Kerman. De cette manière, le nombre des pendaisons pour le mois de Dey iranien (20 décembre – 20 janvier) se monte à 87.

L’application de châtiments cruels comme l’amputation des mains de deux prisonniers à Machad (Est de l’Iran), sont un autre crime récent de ce régime. En annonçant cette nouvelle, le procureur de Machad a déclaré que la « commission des grâces » (!) avait prononcé deux autres peines d’amputation de main qui seraient exécutées sous peu (quotidien gouvernemental Khorassan, 15 janvier).

Soulignant que ces pendaisons sauvages reflétaient les vains efforts du guide suprême des mollahs pour contenir l’explosion de rage générale en créant un climat de terreur, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a déclaré que le silence et l’inaction face à cette barbarie, encourageaient le régime à poursuivre et intensifier ses crimes. A cause de ses exactions sauvages et systématiques, de ses pendaisons et de sa torture, d’une ampleur sans pareille à notre époque, a-t-elle ajouté, la dictature inhumaine des mollahs doit être mise au ban de la communauté internationale et soumise à des sanctions généralisées.

Mme Radjavi a appelé le Secrétaire général de l’ONU, le Conseil de sécurité, la Haut-commissaire aux droits de l’homme et l’ensemble des instances de l’ONU, ainsi que les organisations des droits de l’homme, l’UE et les Etats-Unis à prendre des mesures urgentes pour faire cesser les exécutions en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 janvier 2011
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe