lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsCatastrophe du coronavirus en Iran : le nombre de morts dépasse 138.300...

Catastrophe du coronavirus en Iran : le nombre de morts dépasse 138.300 dans 462 villes

Les pasdarans et les force de sécurité vont sévir contre les citoyens en colère qui accusent le régime de la catastrophe

· Rohani, s’exprimant en présence de Bagheri, chef d’état-major des forces armées, et d’Ashtari le chef des forces de sécurité de l’Etat (FSE), a souligné la nécessité de sanctionner les contrevenants par des amendes. Il a ajouté que « si la population ne coopère pas, nous ne parviendrons pas à affronter le COVID19 ». Il a annoncé des restrictions dans 89 villes et 25 provinces.

· Le commandant en chef des pasdarans, Hossein Salami : Dans les quartiers, nous allons tenter d’identifier les malades maison par maison à travers les mosquées et les 54 000 bases de la milice du Bassidj et prendre des mesures ultérieures selon les directives et les protocoles (télévision d’État, 31 octobre 2020).

· Le chef du département d’épidémiologie de l’hôpital Massih Daneshvari : Il semble que 300 ou 400 décès pour l’État ne soient qu’un chiffre. La poursuite de cette tendance pourrait atteindre 900 ou plus dans les jours à venir (site Khabar Fori, 31 octobre 2020).

· La faculté de médecine de l’université de Téhéran : L’Iran se classe 113e en termes de nombre de tests de coronavirus par habitant (Setareh Sobh, 31 octobre 2020).

· La faculté de médecine d’Ilam : La multiplication par cinq du nombre d’hospitalisations par rapport aux 24 dernières heures a choqué la population et le personnel médical (Agence Tasnim, 30 octobre 2020).

· La faculté de médecine d’Ispahan : 2 241 patients COVID-19 sont hospitalisés. 362 sont dans un état critique. 47 sont morts en 24 heures (télévision d’État, 30 octobre 2020).

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé ce 31 octobre 2020, que le nombre de décès dus au coronavirus a dépassé les 138 300 dans 462 villes d’Iran. Le nombre de morts dans les provinces de Téhéran est de 33.531, Khorassan Razavi 10.447, Ispahan 7679, Qom 5975, Lorestan 5888, Azerbaïdjan oriental 4857, Khouzistan 8253, Azerbaïdjan occidental 4062, Alborz 3835, Hamedan 3700, Fars 3638, Kermanchah 2973, Khorassan du Nord 2304, Kurdistan 2456, Kerman 2210, Yazd 2211, Markazi 2082, Zanjan 1300, Ilam 1139, 1104 Khorassan du Sud et Chaharmahal-Bakhtiari 1060.

Le régime inhumain des mollahs, qui a intensifié ses mesures répressives en raison de la montée de la colère et de la répugnance de la population à son égard après la propagation du coronavirus, a fait appel au Corps des pasdarans et aux Forces de sécurité de l’État (FSE) pour contrôler la situation. Lors de la réunion d’aujourd’hui au centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC), à laquelle assistaient le chef d’état-major des forces armées, le général Mohammad Bagheri, et le commandant des FSE, le général Hossein Ashtari, Rohani a souligné la nécessité d’imposer des amendes aux contrevenants et a ajouté : « C’est le devoir de la population. Si la population ne coopère pas pleinement, nous ne parviendrons certainement pas à lutter contre cette maladie. » Il a déclaré qu’il a été décidé d’imposer un certain nombre de restrictions à « 25 provinces et, dans des conditions spécifiques, à 46 villes supplémentaires ». Les restrictions touchant « 43 villes ont été renouvelées et des restrictions seront imposées à 25 capitales provinciales de mercredi à vendredi prochain ».

L’agence de presse Fars a cité Hassan Khalilabadi, membre du conseil de Téhéran, qui a déclaré aujourd’hui : « Le taux de mortalité à Téhéran a augmenté de 100 % par rapport à la situation d’avant le COVID-19. Le cimetière de Behesht-e Zahra est plein. La planification est en cours pour la construction de trois nouveaux cimetières dans la capitale. »

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 31 octobre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe