mercredi, décembre 7, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsAppel à stopper l’exécution de deux prisonniers en Iran - Trois condamnations...

Appel à stopper l’exécution de deux prisonniers en Iran – Trois condamnations à amputation

Appel à stopper l’exécution de deux prisonniers en Iran - Trois condamnations à amputation

Le mercredi 22 juin, en même temps que la visite du ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif, en France et aux Pays-Bas, et parallèlement à la Conférence mondiale contre la peine de mort (avec la participation de plus de 90 pays à Oslo), les responsables du régime iranien ont envoyé Farzad Bizhani et Farhad Souri en isolement cellulaire en préparation à leurs exécutions à la prison de Sanandaj (dans l’ouest de l’Iran).

Ce même jour le procureur de Machhad (dans le nord-est de l’Iran) a rendu des verdicts d’amputation de main à l’encontre de trois prisonniers accusés de vol (Site officiel Tabnak – le 22 juin).

Les exécutions permanentes, la torture et la flagellation – même durant le mois sacré du Ramadan considéré par les Musulmans comme un mois de tolérance, de bienveillance et de générosité – ont mis fin au mythe de modération dans un régime religieux et fasciste qui ne peut même pas suspendre ses crimes pour quelques jours ne serait-ce que pour se sauver la face.

La Résistance iranienne appelle à agir pour sauver la vie des prisonniers sur le point d’être exécutés, et d’empêcher la mise en application de l’amputation de la main de trois prisonniers à Machhad. La Résistance iranienne appelle également les organisations humanitaires internationales à condamner ces crimes inhumains.

Par ailleurs, la communauté internationale est appelée à conditionner ses relations économiques avec ce régime cruel à l’amélioration des droits de l’Homme en Iran.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne
Le 22 juin 2016

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe