samedi, novembre 26, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humains59e condamnation par l'ONU des violations des droits humains en Iran

59e condamnation par l’ONU des violations des droits humains en Iran

Maryam Radjavi : La condamnation des violations des droits humains en Iran par la 3e commission des droits de l’homme de l’ONU rend doublement nécessaire de renvoyer devant Conseil de sécurité le dossier des crimes des mollahs et de faire juger les dirigeants de ce régimeCNRI – Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, s’est félicitée de la 59e résolution de l’ONU condamnant les violations des droits de l’homme en Iran, adoptée par la 3e commission des droits de l’homme des Nations Unies. « L’adoption de cette résolution, a-t-elle noté, qui ne prend en compte qu’une partie des crimes du régime des mollahs, rend doublement nécessaire pour la communauté internationale de renvoyer devant le conseil de sécurité de l’ONU le dossier des crimes de ce régime, de lui imposer des sanctions générales et de traduire en justice ses dirigeants. »

 

Alors que la dictature religieuse est cernée de crises, a-t-elle ajouté, de plus en plus isolée sur le plan intérieur et international, et qu’elle recourt à la répression, à la torture et aux tueries dans des dimensions jamais atteintes, se contenter de résolution la condamnant n’est pas suffisant. Ce régime moyenâgeux doit être mis en cause et exclu de la communauté internationale. Il s’agit là d’une réponse efficace et sérieuse au fascisme religieux et d’un message à ses victimes et au peuple iranien, comme quoi la communauté internationale a mis fin à son silence et à sa passivité face à cette tyrannie religieuse.

Tout en remerciant les pays et les parties qui ont aidé à l’adoption de cette résolution, Mme Radjavi a mis en garde tous ceux qui cherchent à dissimuler les violations des droits humains en Iran et à s’opposer à la condamnation des crimes de ce pouvoir. Le régime des mollahs en Iran n’a aucun avenir, a-t-elle martelé à leur adresse, et tout investissement politique et économique dans ce régime est voué à l’échec et ne rapportera que torts et préjudices.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 27 novembre 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe