mardi, janvier 31, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafDes agents irakiens et du régime iranien au camp d’Achraf

Des agents irakiens et du régime iranien au camp d’Achraf

pour réaliser des films de désinformation sur l’OMPI

CNRI – Plusieurs agents du ministère du renseignement du régime iranien (Vevak), des officiers du renseignement irakien et des agents de la Force terroriste Qods des mollahs, sont entrés dans le camp d’Achraf avec l’appui des forces irakiennes lundi. Ils se sont mis à filmer à l’intérieur des bâtiments évacués en vue de faire de la propagande contre les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI).

 

Certains agents avaient à la main des micros et des caméras professionnelles portant le logo de la télévision d’Etat du régime iranien. Des agents avaient le visage caché pour que leur véritable identité ne soit pas révélée. Un certain nombre de ces agents ont été impliqués dans la torture psychologique des résidents d’Achraf ces trois dernières années.

Le commandant Ahmed Khozayr, des services de renseignement irakien qui a joué un rôle actif dans les massacres de 2009 et 2011 des résidents d’Achraf, a briefé les agents du Vevak et de la Force Qods.

Le 26 septembre 2012, le secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne annonçait dans un communiqué que sur l’ordre du guide suprême des mollahs Ali Khamenei, la force Qods et l’ambassade du régime iranien étaient impliquées dans la production d’un film visant à déformer les faits au camp d’Achraf. Un énorme budget a été alloué à ce film.

Cela entre dans le cadre d’une campagne désespérée du régime iranien pour contrer les condamnations internationales de ses crimes et de ceux de ses agents en Irak contre les Achrafiens, en particulier à la suite de l’avis du Groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire (en juillet 2012) et le témoignage choquant d’un ancien haut responsable de la MANUI lors d’une audition au Congrès américain (en septembre 2012) qui a indigné la communauté internationale.

Les agents du Vevak ont expliqué à ceux qui réalisaient ce film de désinformation : « L’OMPI cherche à influencer la jeunesse, c’est pourquoi nous devons nous attacher à faire ce genre de film sinon ils vont avoir une mauvaise influence sur les jeunes. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne 
Le 27 novembre 2012
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe