vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireWashington veut décourager un groupe autrichien de négocier avec l'Iran

Washington veut décourager un groupe autrichien de négocier avec l’Iran

Agence France Presse – Les Etats-Unis ont annoncé lundi qu’ils allaient tenter de dissuader le groupe pétrolier et gazier autrichien  de poursuivre un projet de développement d’un champ gazier et de production de gaz naturel en Iran.

Washington a évoqué la possibilité de sanctions si l’accord signé samedi entre l’OMV et la Compagnie nationale du pétrole iranien (NIOC), la Société iranienne du gaz naturel liquéfié (Iran-LNG) et la Société iranienne en charge du champ gazier de South-Pars (PetroPars) était finalisé.

"Nous allons parler avec le gouvernement autrichien, avec la société impliquée et convenir avec eux que ce n’est peut-être pas le moment opportun pour réaliser ou envisager des investissements importants dans le secteur pétrolier et gazier iranien", a dit le porte-parole du département d’Etat Sean McCormack.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté deux résolutions sanctionnant le refus de l’Iran de suspendre l’enrichissement d’uranium. Ces sanctions interdisent les échanges avec le secteur nucléaire et balistique iranien et ne concernent ni le pétrole ni le gaz.

Mais une loi américaine de 1996 interdit aux sociétés étrangères d’investir plus de 10 millions de dollars dans le secteur énergétique iranien sous peine de sanctions sur le marché américain.

M. McCormack a indiqué qu’il était prématuré d’envisager que des sanctions soient prises contre l’OMV mais n’a pas exclu que cela puisse arriver.

Le secteur iranien des hydrocarbures souffre d’un déficit d’investissements étrangers à cause notamment des pressions américaines contre les sociétés et banques étrangères.
Aucun contrat d’importance n’a été signé par ces sociétés avec l’Iran depuis plusieurs années.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe