dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeVisite de Maryam Radjavi en Norvège

Visite de Maryam Radjavi en Norvège

CNRI – Malgré les pressions du régime des mollahs, dans l’après-midi du lundi 6 novembre, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, est arrivée à l’aéroport d’Oslo en Norvège où elle a été reçue par de nombreux parlementaires, personnalités politiques et religieuses, ainsi que des Iraniens résidant dans ce pays.

Madame Radjavi a été invitée à prononcer un discours à la commission des affaires étrangères du parlement de Norvège, par des parlementaires de quatre partis ainsi que par le Comité pour un Iran libre.

CNRI – Malgré les pressions du régime des mollahs, dans l’après-midi du lundi 6 novembre, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, est arrivée à l’aéroport d’Oslo en Norvège où elle a été reçue par de nombreux parlementaires, personnalités politiques et religieuses, ainsi que des Iraniens résidant dans ce pays.

Madame Radjavi a été invitée à prononcer un discours à la commission des affaires étrangères du parlement de Norvège, par des parlementaires de quatre partis ainsi que par le Comité pour un Iran libre.

Des parlementaires des partis du progrès, conservateur, socialiste de gauche et libéral, des personnalités religieuses et des défenseurs des droits humains et des centaines d’Iraniens résidant à Oslo, sont venus l’accueillir à son arrivée à l’aéroport.

Le quotidien Verdens Gang écrivait le 5 novembre, qu’en « réagissant avec de vives protestations et des menaces, le régime iranien montre son véritable visage. Ces réactions viennent de ce que  les mollahs, malgré tous leurs efforts pour détruire cette opposition, n’ont pas pu mettre à terre le Conseil national de la résistance iranienne et le considère comme une menace sérieuse. » le quotidien ajoutait que « En 2002, son organisation a révélé que le régime iranien menait des activités secrètes pour enrichir de l’uranium, ce qui a par la suite été confirmé et à ce jour le conseil de sécurité de l’ONU examine des solutions pour sanctionner le programme atomique de l’Iran. Cet été, elle a réuni 10.000 de ses sympathisants de toute l’Europe et a déclaré que l’Iran n’a pas besoin de la puissance nucléaire, mais qu’il a besoin de démocratie séculaire. »

La télévision norvégienne TV2 rappelait de son côté le 6 novembre : « Arrivée à Oslo il y a quelques heures, la dirigeante de l’opposition iranienne, Maryam Radjavi, demande à la Norvège et aux autres pays européens d’imposer un embargo général au régime au pouvoir en Iran. Radjavi a perdu tout espoir dans la « politique de dialogue » avec le régime iranien. Maryam Radjavi, dirigeante et héroïne de la Résistance iranienne, a reçu un accueil chaleureux et jovial des Iraniens venus l’attendre à l’aéroport d’Oslo. Constamment menacée de mort par le régime iranien, elle ne s’étonne pas de ce que l’ambassade ait menacé le parlement norvégien parce qu’elle doit y effectuer une rencontre demain. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe